Rue Frontenac - L’indécente rallonge de M. Charest






L’indécente rallonge de M. Charest PDF Imprimer Envoyer
La chronique de Valérie Dufour
Dimanche, 23 mai 2010 13:59

Depuis 12 ans, Jean Charest reçoit une rallonge de 75 000 $ du Parti libéral du Québec, en plus de son salaire officiel. Ça allait encore quand il n’occupait que le siège de chef du parti ou même celui de chef de l’opposition. Mais une fois élu premier ministre du Québec, il a décidé de conserver ce boni doré. Et le fait qu’il ait (enfin) annoncé cette semaine qu’il allait (enfin) y renoncer pour que son projet de loi sur l’éthique passe ne change rien à rien.

 

Pour la petite histoire, il faut rappeler que cette rallonge a été tenue secrète pendant un long bout de temps. Il a en effet fallu attendre les révélations, il y a deux ans, du journaliste de TVA Robert Plouffe pour en connaître la teneur. En résumé, le PM a bénéficié du fruit des dons de son parti pendant dix ans sans en souffler mot à la population, son véritable employeur. Cela est, en soit, troublant.

À titre de premier ministre, M. Charest touche un salaire de 183 000 $ par an, en plus d’avoir droit à des allocations de dépenses et à des remboursements pour frais de fonction. C’est donc dire que, depuis 2003, il touche un total global de 258 000 $ par an et que le tiers de cette somme vient du PLQ, lui-même financé par des dons du public (du moins, en théorie, ce sont tous des dons provenant de citoyens).

Doutes sérieux

Dans de telles circonstances, est-ce qu’un premier ministre est complètement indépendant quand il prend des décisions? La question se pose. Et le doute s’installe à la lumière de la cascade de révélations touchant les contrats gouvernementaux dans le domaine de la construction, quand on apprend que de généreux donateurs ont obtenu des permis pour des places en garderie ou quand les médias nous apprennent qu’un nombre élevé de cadres d’une entreprise de sécurité affirment avoir fait des dons au PLQ sous les ordres de leur patron.

Est-ce que Jean Charest est complètement indépendant quand il prend des décisions? Photo d’archives Martin Bouffard

Que peut-on conclure de ces révélations? Rien. Du moins pour le moment. Ce qu’on peut se demander cependant, c’est si le gouvernement Charest a mis en place un système pour encourager les entrepreneurs de la construction à donner au PLQ en échange de généreux contrats. Ce qu’on peut se demander aussi, c’est s’il faut donner au PLQ pour que son projet de garderie reçoive les places qu’il mérite, peu importe que ce projet soit de qualité ou non.

La démission, il y a quelques jours, du procureur principal de la commission Bastarache, l’avocat Pierre Cimon, entre dans la même catégorie. Certains ont dénoncé les médias en invoquant que ceux-ci s’adonnaient à une chasse aux sorcières et que les dons aux partis politiques faisaient partie des choix de tout tout citoyen voulant participer à la vie démocratique.

Les apparences

D’autres – et c’est ici mon camp – pensent plutôt qu’on est mal parti quand on a le mandat de scruter au peigne fin les dépenses électorales des partis politiques provinciaux et qu’on nomme un procureur qui est lui-même un donateur actif du Parti libéral du Québec. Dans la vie, les apparences de conflit d’intérêts peuvent être aussi dommageables qu’un véritable conflit d’intérêts. C’est plate pour Me Cimon, mais c’est comme ça. On ne doute pas de sa compétence ou de son intégrité, mais son impartialité devait d’être inattaquable et ce n’était pas le cas.

Même chose pour Jean Charest. On peut discuter ouvertement de son salaire et se dire que les émoluments du premier ministre du Québec ne sont pas assez élevés pour la fonction qu’il occupe, mais avouez que, dans un contexte économique où le PM en question vient d’annoncer une série de mesures budgétaires coûteuses pour la classe moyenne, nous avons l’oreille collective moins attentive pour ce genre de récriminations.

Pour le reste, M. Charest a reçu une rallonge annuelle de 75 000 $ pendant 12 ans versée par le PLQ et il a étrangement tenu cette information cachée pendant 10 ans. Vivement la mise en branle de la commission Bastarache. Il est plus que temps de nettoyer l’air vicié. Et, tant qu’à y être, pourquoi ne pas se rendre à la demande de la population et mettre sur pied une commission d’enquête sur la construction? À moins que la population ne soit pas le véritable patron de M. Charest...

Commentaires (20)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires
Fouillez un peut et vous trouverez.
0
Je ne veut pas me faire le défenseur de JJ Charest mais si on fouillait dans touts les comptes de touts les députés, ministres etc... de toute la fonction publique on y trouverait surement plein de petits arrangements comme celui-ci,
M. le premier ministre n'a pas le monopole du vice, quelque part plusieurs d'entre eux sont couverts par une assurance de la sorte, payée par les deniers publiques ou les dons "privés" faits aux partis politiques et ça autant au provincial qu'au fédéral et probablement à plus petit échelle, au municipal.
Donc que nous élisions le PLQ, le PQ ou même l'ADQ ou le Parti vert ce serait semblable, quand on y a goûté on ne peu plus s'en passer.
Friponno , mai 26, 2010
N'oubliez pas....
0
Tout le monde semble oublier que JJ Charest a une pension du fédéral obtenue suite à sa servile prestation à Ottawa durant son stage dans le très très corrompu gouvernement Mulroney...N'oubliez jamais.
Normand , mai 25, 2010
...
0
Personne n'a obligé Jean Charest a devenir Premier ministre du Québec.

Si le salaire ne lui convenait, qu'il était insuffisant pour subvenir aux besoins de sa famille et aux siens pourquoi a-t-il postulé pour l'emploi.

Il doit bien y avoir des avantages que nous ne voyons pas mais qui sont profitables pour lui sinon pourquoi serait-il là après 8 ans....

D'ailleurs si le salaire ne lui convient pas.... qu'il s'en aille.... peu de gens vont le regretter...
sandro silvano , mai 24, 2010
A-t-il payé de l'impôt?
0
Ce montant de $75000.00 est un revenu imposable.
Je paie mes impôts et lui aussi devrait en faire autant. Comment le savoir?
Monique Legault , mai 24, 2010
Se préparer...pour le prochain vote
0
Charest, chef du PLQ et du gouvernement, c'est fini. Démissionnera-t'il, c'est propable?
Mais pour nous, les citoyens qui avons installez
un pareil parti au pouvoir, l'heure n'est plus aux mea culpa. Maintenant c'est le temps plus que jamais de fonder un pays pour sauver ce qui nous reste d'honneur et de "Je me souvient".
Oubliez les oiseaux de malheur qui tentent de faire peur en disant que l'avenir est dans le fédéralisme. Si c'était vrai on en aurait entendu parler avant aujourd'hui et, comme exemple, on parlerait français a Montréal et les profits de nos mines, nos forets, enfin tout ce qui grouille
au Québec nous appartiendraient. Ce n'est pas le
cas et de plus en plus nous en devenons conscient.
Enfin, LE QUÉBEC AUX QUÉBÉCOIS.
Réjean Grenier,
Mont-Laurier, QC
Réjean Grenier , mai 24, 2010
Sauver la face
0
smilies/angry.gifPour sauver le peu de face qui lui reste...IL EST TEMPS QU'IL SOIT DÉMIS DE SES FONCTION...
M&M , mai 24, 2010
Être ou Avoir ?
0
Dans la Vie, on fait des choix, celui d'Être ou d'Avoir, ou mieux, de conserver un équilibre entre l'Être et l'Avoir, avec une préférence pour l'Être dans plusieurs circonstances. Lorsque l'Avoir prend le dessus, les appétits devient insatiables, et on peut même avoir l'impression d'en mériter toujours plus..... Dans le language des tributs d'Amazonie, le verbe AVOIR n'existe pas, serioons-nous capable de vivre sans celui-ci en Occident ?
André , mai 24, 2010
Politicaillerie
0
75,000$ fournis à M.Charest par le PLQ, ce ne serait pas bien grave.....si les donateurs (souvent illégaux) du PLQ n'exigeaient pas, en retour de leur générosité, des contrats juteux et immérités. Devinez qui paie ces coûts supplémentaires et inutiles?
Quand un premier ministre a une éthique qui favorise les intérêts personnels au détriment de l'intérêt public, c'est bien dommage.
Le problème c'est, qu'à chercher ailleurs, on ne trouve aucun leader politique capable de bien nous gouverner. M. Charest peut donc continuer ses malversations pendant au moins 2 ans. La dernière année de son mandat devrait lui suffire pour rendormir une population à peine éveillée et/ou lui démontrer que voter autrement ne serait pas, DANS L'IMMÉDIAT, avantageux pour leur porte-feuille($$$).
Le même problème se pose à Ottawa. Et le tout risque de s'éterniser si l'on se fie à l'attitude du canadien moyen, amorphe et égoïste.
La rareté des votants est d'ailleurs le meilleur "sondage" pour le certifier.
bobof , mai 24, 2010
CE QUE L'ON CHERCHE À NOUS CACHER....
0
vOILA LE BLEU PRINT DE L'ARNAQUE EN COURS...
http://ww2.quebec101.org:81/im...sabia.jpg

PATRICK BOURGEOIS AVAIT RAISON SUR LE 75.000$
IL VISE TOUJOURS AUSSI JUSTE smilies/wink.gif

Respectueusement vôtre,

Les DIPLOMATES
http://www.lesdiplomates1984.com
http://www.youtube.com/user/LesDIPLOMATES

PS : Pour votre considération...

MAIS QU'EST-CE QUE VOUS VOULEZ ?
http://www.youtube.com/watch?v=RBme5pqXGiI

À votre sévice depuis 1984 !
Les DIPLOMATES , mai 24, 2010
...
0
Quel façon de dire que pure vérité, wow très bon article .Oui je vous crois Mme Dufour et je soutient une demande d'enquête sur la construction, maintenant j'ai hônte de ce petit Jean. Voilà pourquoi un jour,il a traversé la rivière des Outaouais.
Bernard T , mai 24, 2010
Appeler un chat un chat...
0
Quand oserons-nous appeler un chat un chat. John James Charest fut imposé au Québec par un groupuscule du Canada des Anglais occulte et québécophobe. John James Charest est un mercenaire en service commandé et payé par l'étranger. La population du Québec étant sa principale cible à écraser. Ce dont il ne se prive pas de faire depuis son torpillage de l'Accord du lac Meech. Cessez donc d'insinuer que la population du Québec puisse être le patron de Charest. Les patrons de Charest ne sont ni la population du Québec et encore moins la démocratie.
Enfin, la confirmation de l'existence de la rallonge de 75,000$ n'est pas celle de TVA, mais bien une précipitée par la publication éminente de « La Nébuleuse: Un portrait décapant de Jean Charest » de Patrick Bourgeois. Nulle part n’est-il confirmé que cette rallonge de 75,000$ totalise les revenus occultes du mercenaire. Au contraire, encore plus suggère que cette rallonge ne serait que la pointe de l'iceberg.
Paul Rodgers , mai 24, 2010
Chambre des communes
0
Les séances à la chambre des communes devraient porté la l'avertissement au début 18 ans+ avec l'avis suivant: la politique corrompue nous oblige de porter ces émissions à la cencurene faîte pas perdre le temps de vos parents avec vos questions car il seront dans l'obligation de vous mentir...
Électeur , mai 24, 2010
Politique corrompue
0
Complice de ne pas aller voter pour changer le système Libéral.
Complice d'y avoir été pour les mettre au pouvoir.
La loi sur le crime organiser stipule qu'on pourrait saisir vos biens si c'était vous, pas pour eux,l'Immunitéune belle affaire.
Après toute ces années de criminalité on est encore chanceux et je ne sais pas si c'est une chance, le bunker parlementaire n'a pas encore été saisismilies/tongue.gif
Électeur , mai 24, 2010
les mains liées jusqu'au cou
0
excellente article, je pense personnellement que les employeurs du premier ministre, c'est son parti, qui eux sont liés par les individus qui finances généreusement celui-ci. INDIVIDU (pousser soit pas le patron qui les utilises comme prête nom, ou ceux qui donne parce qu'il savent très bien qu'il en recevront de gros contrats en retour). Pour ma part, je trouve que M.Charest à les mains liées, par son partie et par les gros donateurs du party Libérale. On nous dit d'aller voter, c'est un devoir de citoyen, qui aura vraiment envi d'aller voter au prochaine Élection? ceux qui voudront débarquer M.Charest ou ceux qui croient encore en l'honnêteté des politiciens? si c'est la deuxième affirmation, il n'y aura pas beaucoup de personne qui se déplaceront.
Mél , mai 23, 2010
Do it!
0
Demander aux restos que l'on fréquente de cesser d'offrir le JdeM à leur clientèle tant que le lockout n'est pas levé.
Et je suis d'accord avec Steve: cet article est exceptionnel. Bravo, Madame Dufour.
martin dufresne , mai 23, 2010
L'éthique de notre premier ministre
0
40% de la population va voter, l'autre 60% non, Jean Charest et le parti Libéral du Québec avec l'argent provenant des grosses corporations et compagnies (et les Mafias ?...) font le reste pour se maintenir au pouvoir: grosses campagnes électorales dispendieuses avec experts en communication pour conserver le pouvoir ! se donner des politiques qui les avantagent, privatisations et autres..les gros pleins d'argent payent le bonus de 75 000$ de notre premier ministre du Québec depuis toujours !smilies/angry.gif
Olivier Martin , mai 23, 2010
l'indécence.??.vous voulez dire.???
0
Aucun scrupule..de la part de charest...
josée , mai 23, 2010
...
0
Comment croire un PM Charest qui a cacher sa rallonge de $75000 du parti pendant 10 ans et là il se fait prendre et il est tout repentant . Quel médiocre manipulateur ce politicien qui salie l'ensemble de la classe politique.
Alain , mai 23, 2010
À t'on droit à la vérité ?
0
Très bon article Valérie (si je peux me permettre), en plus de nous décrire fidèlement la situation présentée, tu as une plume extraordinaire !

Vivement une enquête propre sur ces présomptions de scandales... des milliards sont en jeux à cause des "ti-n'amis" des amis qui sont amis avec l'autres qui brassent du "cash"... pcq...beaucoups de $$$... Nous voulons la vérité, point.

En passant, nous sommes tous avec avec vous (mêmes si "pratiquement tout le monde" reçoivent leurs chèques de paies et portent autant d'attention à la marrée noire qui sévit aux USA qu'à vôtre cause, cause qui est noble et respecté à 125 % par plus de la moitié de la population, même si nous sommes silencieux et très peu démonstratifs .

Steve

Steve , mai 23, 2010
miroir
0
As tu un miroir a la maison petit jean?
renard , mai 23, 2010

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy