Imprimer
La chronique de Valrie Dufour
Lundi, 08 février 2010 14:57

En matire de transport en commun, Montral na rien de fabuleux offrir sa clientle : quatre petites lignes de mtro totalisant 71 kilomtres, et 68 stations et 196 lignes de bus. Alors quand on demande 111 $ aux gens de Laval et de Longueuil pour accder au rseau, on encourage directement les embouteillages et les pisodes de smog en plein hiver.

Il ne faut pas se faire dillusion, lexprience des banlieusards qui choisissent de se rendre dans lle en transport en commun na rien de transcendant en matire de confort et de vitesse pour arriver destination. Le mix stationnement incitatif, autobus et mtro nest pas fantastique, cest le moins que lon puisse dire.

Pour lanne 2010, le budget de la Socit de transport de Montral stablira 1 milliard de dollars et les revenus dexploitation ne reprsentent que 511 millions de dollars, soit la moiti de la facture. Le reste de largent proviendra de Montral (359,4 M$), du gouvernement qubcois (122 M$), des contributions rgionales (51 M$), des autres villes de lagglomration mtropolitaine (7,1 M$) et de nouvelles sources de revenus (40 M$). Cest beaucoup dargent et il est normal que les utilisateurs paient une partie de la facture.

Transport en commun : on devrait peaufiner loffre avant de demander aux usagers de payer. Photo darchives

Passer laction

Mais la question du transport en commun doit aller au-del des considrations purement financires. Depuis trois ans, les gouvernements fdral, provincial et municipal nous expliquent quil faut dvelopper loffre, quil faut investir pour augmenter de 8 % lachalandage du transport en commun dici 2012 et de 26 % dici 2021. Il est maintenant le temps de passer de la parole aux actes et dinvestir massivement pour contrer ltalement urbain et encourager rellement le transport vert.

Le prolongement ventuel de trois lignes du mtro mapparat central. Quon relie la station Cte-Vertu la station Montmorency Laval sur la ligne orange ; quon tende la ligne bleue jusquaux arrondissements de Saint-Lonard et Anjou ; quon installe cinq stations sur la ligne jaune Longueuil. En y ajoutant le train de lEst et la mise en service dun tramway au centre-ville de Montral, on donnera une vritable alternative aux automobilistes vanns de se taper les bouchons.

Une heure pour parcourir 15 km

Je vous avoue candidement que je prends rarement le transport en commun, mme si je rside dans lle de Montral. Pourquoi ? Il me faut compter une heure de transport (autobus/mtro/marche) pour parcourir les 15 kilomtres qui sparent mon logis de Notre-Dame-de-Grce aux locaux de Rue Frontenac. En voiture, le mme trajet me prend trs exactement 25 minutes. Et je suis galement plus rapide pdales (45 minutes) quen transport en commun. Ce nest pas normal. Cest beaucoup trop long.

Et ce nest pas surprenant que les usagers de Laval et de Longueuil trouvent exagr le prix de leur accs ce rseau famlique. Toronto, les habitants paient 121 $ pour leur passeport mensuel et ils ont accs 68,3 kilomtres de mtro disperss sur quatre lignes, en plus de pouvoir emprunter 11 lignes de tramway. Selon des donnes du ministre des Finances du Qubec, le salaire moyen dun travailleur temps plein Montral est de 48 547 $ contre 60 727 $ Toronto.

Quand on nous rebat les oreilles avec un plan de transport fabuleux misant sur le dveloppement des transports en commun pour toute la rgion mtropolitaine, la logique veut quon essaie de vendre son projet sa clientle. Commencez donc par peaufiner votre offre et ensuite vous demanderez aux usagers de payer pour y avoir accs. Pour paraphraser la voix du film Field of Dreams : If you build it, THEY will come.