PDF Imprimer Envoyer
La chronique de Valrie Dufour
Samedi, 30 janvier 2010 15:42

Lide de mater le criminel en le faisant croupir en prison pendant des lustres est un des dadas du gouvernement Harper. On ne vous apprendra rien en vous disant que le Parti conservateur est un parti qui a de profondes racines dans lOuest canadien et dans les communauts plus rurales. Pour ces lecteurs, la thmatique de la loi et lordre fait fureur aux urnes.

Et cest exactement pourquoi Stephen Harper a annonc cette semaine quil voulait serrer la vis aux jeunes contrevenants qui commettent des crimes graves. Cest aussi la raison pour laquelle le premier ministre a nomm cinq snateurs dont Pierre-Hugues Boisvenu qui sont tous favorables lagenda anticrime des conservateurs.

Conformment ce quil avait promis pendant la campagne lectorale de 2008 et malgr les vives protestations manant du Qubec, le gouvernement conservateur a dcid de dposer, la reprise des travaux parlementaires, un projet de loi pour imposer des peines de prison vie aux jeunes contrevenants reconnus coupables de crimes graves et violents tel le meurtre prmdit. La peine maximale est actuellement de 10ans.

Note confidentielle

Depuis son lection, notre gouvernement prend des mesures afin de sattaquer au crime et protger les Canadiens. Notre approche est quilibre et prvoit la prvention, la radaptation et lapplication de la loi. Mais il faut faire plus. Nous devons amliorer la faon dont le systme de justice traite les jeunes contrevenants violents et rcidivistes, a crit le ministre de la Justice, Rob Nicholson, dans une note confidentielle adresse ses collgues du conseil des ministres.

Stephen Harper a annonc cette semaine quil voulait serrer la vis aux jeunes contrevenants qui commettent des crimes graves. Photo darchives Reuters

Le gouvernement Harper ne va pas jusqu proposer denvoyer les jeunes dlinquants coupables dans des prisons pour adultes et il laisse chacune des provinces le soin de dterminer lge minimal o lon peut commencer appliquer des peines plus lourdes (16ans au Qubec), mais il propose que le nom de ceux qui ont commis des crimes violents graves (meurtre, tentative de meurtre, agression sexuelle) soit dsormais connu du public.

La raison? Actuellement, un jeune reconnu coupable dun crime violent grave peut tre remis en libert sous le couvert de lanonymat. Par exemple, les parents peuvent ignorer totalement quun dlinquant sexuel condamn vit prs de chez eux, crit le ministre Nicholson. Dans de telles circonstances, nous devons donner aux tribunaux une plus grande discrtion de rendre public le nom des jeunes contrevenants quand la protection de la socit est en jeu.

Chasse aux sorcires

Bonjour la chasse aux sorcires! Cest long, une vie, quand on a une lettre carlate sur labdomen. Quand on discute de ce sujet, il faut penser de faon cartsienne et non se laisser guider par ses motions. Selon les donnes les plus rcentes de Statistique Canada, qui remontent 2006, la criminalit au pays est son niveau le plus bas en 25ans, et le Qubec a enregistr une baisse de 4% de la criminalit chez les jeunes.

Cela dit, il faut noter que, pour cette mme anne de rfrence, 84jeunes Canadiens ont t inculps dhomicide, le plus fort taux dinculpation depuis 1961. Les criminologues notent ainsi que le taux de crimes violents stagne autant chez les adultes que chez les jeunes de moins de 18ans. Et, comme le notait le dput bloquiste et ancien ministre de la Scurit publique, Serge Mnard, les cas de jeunes contrevenants accuss de meurtre prmdit sont rarissimes.

Lide de durcir les peines peut paratre rationnelle, mais cest une mesure inefficace. Le meilleur exemple nous vient de nos voisins. Les tats-Unis, cest bien connu, sont un pays o la svrit des peines est exemplaire. Depuis 1964, le taux de criminalit a bondi de 350%. Est-ce ncessaire de rappeler que la peine de mort existe encore dans 35tats? Nest-ce pas une preuve que la technique du bton de la dissuasion ne fonctionne pas? On serait tent de rpondre que oui.

Lapproche qubcoise
en matire de dlinquance juvnile est de miser sur la rhabilitation au lieu de lincarcration. Cette approche a, jusquici, t payante.

Prison vie 13 ans!

En 2005, Amnistie internationale et lorganisme Human Rights Watch ont dnombr 2225jeunes contrevenants certains ayant peine 13ans! condamns la prison vie aux tats-Unis contre une douzaine de cas dans le reste du monde, et ces cas taient concentrs dans trois pays: Isral, Afrique du Sud et Tanzanie. Veut-on vraiment copier le modle amricain? On serait tent de rpondre par la ngative.

En 2008-2009, il y avait 1898jeunes de 12 17ans en prison au Canada, ce qui reprsente 5,1% de la population carcrale. Selon une donne tire de la Stratgie nationale pour la prvention du crime, il en cote 511500$ la socit pour prendre en charge un jeune dlinquant jusqu sa majorit. Le rle du gouvernement du Canada, surtout en priode de crise conomique et de dficit chronique, est de contrler les dpenses de ltat, pas dapaiser les angoisses irrationnelles de la population.

Depuis les annes 1950, lapproche qubcoise en matire de dlinquance juvnile a toujours t de miser sur la rhabilitation au lieu de lincarcration. Cette approche a, jusquici, t payante et elle fait consensus aussi bien chez les criminologues qubcois quau sein de la classe politique, dont le premier ministre Jean Charest.

Je ne sais pas pour vous, mais le concept de laisser une seconde chance au coureur quand il est au dbut de sa vie est lessence mme dune socit moderne. quoi bon mettre un adolescent de 14ans derrire les barreaux perptuit quand on sait que cette mesure de rpression nen dissuade pas dautres de commettre des gestes violents? Et si ctait votre cousin, la fille de votre voisin, votre fils, votre nice? Mme les religions les plus austres reconnaissent le droit lerreur et la rdemption.

Prenons un exemple. En 2007, un adolescent de Montral a assassin Francesca St-Pierre. Les deux ados taient sous le joug de la Direction de la protection de la jeunesse et vivaient dans le mme foyer de groupe pour les jeunes souffrant de problmes de sant mentale. Sous le coup dune impulsion malsaine, le jeune de 15ans a dcid de mutiler ladolescente de 14ans et de la laisser pour morte dans un foss de Rivire-des-Prairies. La peine maximale pour ce genre de crime est de quatre ans en garde ferme, quatre ans pendant lesquels le jeune est suivi pas pas et reoit de laide.

Le shrif Harper pense quil faut faire une croix sur ce jeune homme et lemprisonner pour le reste de sa vie pour le punir et dissuader ceux qui voudraient imiter de tels gestes. Dans son raisonnement, le shrif Harper oublie quil y a un tas de problmes sociaux en amont qui ont fini par causer un embcle et que cet embcle a fini par cder.

Commentaires (19)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires
Rehabilitation et protection
0
Personnellement, je crois a l'ide de la rhabilitation. Mais il ne faut pas la transformer dans idologie. En fait, il semble souvent qu'il y a une opposition quasiment idologique dans les discours politiques sur l'emprisonnement entre ceux qui prchent la rhabilitation et ceux qui prchent la punition. En fait, il faut connatre les limites aux deux approches: qui, quand et comment on peut rhabiliter quelqu'un et qui, quand et comment on doit appliquer des sentences svres pour protger la population. videment, c'est prfrable de rhabiliter les gens et les intgrer dans la socit, et c'est en partie pour a que je crois que les peines des jeunes sont plus lgres. Mais en mme temps, il faut considrer le besoin des victimes et de leurs proches de la justice et aussi la scurit du public. Est-ce qu'un jeune qui commet un crime TRS grave tel qu'un meurtre ou un viol, est vraiment rhabilitable et moins dangereux qu'un adulte? videment, les cas de maladie mentale doivent tre traits par le systme de la sante, le suivi de certains de ce cas tant quand mme discutable. Mais, est-ce qu'un jeune qui commet un crime a 16 ou 17 ans, devient-il plus mature tout de suite a 18 ans? Je ne le crois pas. Mme un enfant de 12 ans qui commet des atrocits envers son prochain, il est dj engag sur une mauvaise voie. mon avis, profane quand mme, ils posent un risque lev pour la socit. Donc le besoin d'une lgislation qui protge la communaut. En plus selon vos dires, ces cas sont extrmement rares ce qui veut dire qu'un telle lgislation n'affectera pas les petits criminels, ceux qui font une erreur de jeunesse.

Peut tre que la solution est un suivi plus personnalis de chaque cas, pour pouvoir prendre la dcision si un dtenu continue son incarcration ou il gagne sa libert, mais malheureusement je ne crois pas que c'est une proposition raliste tant donn les difficults budgtaires des gouvernements.
Teorist , février 02, 2010
Devons-nous glisser jusqu'au
0
Flicitation madame Dufour pour la rfrence que vous faite sur les manipulations de l'opinion public par certains politiciens qui ressemblent davantage des Pinochet ou Hussen de ce monde. Malheureusement, tant qu'il seront au pouvoir, ils continuront d'embrigader et de s'entourer de gens serviables pour les appuyer.
Mfions nous de la stupidit, qu'elle nous vienne de gauche ou de droite. La loi du shrif Harper vise ramener notre socit 50 ou 60 ans en arrire. Les jeunes d'aujourd'hui ne sont pas plus mauvais que ceux d'hier, au contraire la majorit de la population jeunesse qui nous entoure reprsente un capital humain positif et scurisant pour l'avenir de notre socit. Je suis moi-mme de cette gnration "faites l'amour et non la guerre" et j'observe que les politiques rpressives ici ou ailleur sont des anestsiants sociaux qui handicapent long terme notre nation et nos voisins du monde entier.
Sachant que les 12-17 ans en beson de prise en charge ducative n'ont pas invents eux-mmes la violence ou la criminalit; je crois urgent que les dcideurs politiques lus et non lus fassent preuves de leadership constructif et moins rtrograde. Ces jeunes qui nous drangent sont gnralement l'image de leurs parents ou de leurs grans-parents. Notre rflexion doit d'avantage porter sur les modles adultes que nous leurs offront.
Entre 12 et 17 ans, ils n'ont pas parrait-il la maturit pour prendre part qux dcisions et aux orientations qui les concernent, ils n'ont pas le jugement pour choisir les lus qui dcident en notre nom; par contre ils sont suffisamment mature au dire des rgressifs-conservateurs pour croupir de nombreuses annes dans les coles de la criminalit que sont les milieux carcrales Canadiens. Un jour ou l'autre ils en sortiront, et la socit sera-t-elle en meilleur scurit. La gnration suivante aura-t-elle peur d'aller tudier la mme institution que papa ou grand-papa? Non, dcidment la rforme de notre jeunesse, commence par la rforme des dcideurs et des institutions politiques de ce pays.
R. Lavoie , février 01, 2010
j'espere que vous n,avez pas d,enfants
0
c,est sur que la prison avec d,autres criminels n,est
pas une bonne chose ,mais de la a les fliciter comme
vous suggrer ,il y a une difference .Avec votre ide
de laisser faire ,ne pas trop les punir ,juste leur parler ,ca ne vaut pas grand chose .une chance qu.il y a des M,Happer pour s,en occuper ,un criminel est
un criminel ,qui doit etre punie pour s,en rappeler
longtemps a cause des meres comme vous ,trop douce .
sabrina , janvier 31, 2010
Punir et protger !
0
Il y a deux dimensions trs importantes dans le fait d'imposer des peines de prison plus ou moins longues selon les crimes commis.
Il y a videmment la dimension "punition" qui consiste priver de sa libert un individu qui a commis un crime contre un autre individu ou contre la socit.
Il y a aussi une autre dimension: "PROTGER LA SOCIT CONTRE CE MALFAITEUR"...
Il ne faudrait surtout pas oublier cette dimension. Un meurtrier, un violeur, un voleur, s'il n'est pas pris en main et "rform" par la socit risque fort de rcidiver et de malmener nouveau les citoyens qui l'entourent.
ce titre, je crois qu'un meurtrier, un violeur, un abuseur ou mme un voleur doit "faire le mme temps d'isolement" qu'il soit mineur ou qu'il soit majeur. Avant de lui rendre sa libert, la socit doit tre certaine qu'il ne refera plus de mal des personnes vulnrables.
Je pense que sur ce point, le gouvernement Conservateur a raison, n'en dplaise aux bloquistes, aux libraux et au no-dmocrates !

Gilles P.
Gilles P. , janvier 31, 2010
La peine de mort, c'est pour les socits barbares!
0
La pense magique voulant que les peines plus svres et la peine de mort soient des incitatifs efficaces pour prvenir la criminalit est de plus en plus en vogue au Qubec... Mais il suffit d'y rflchir quelques instants... Depuis quand un meurtrier qui a prmdit son crime va-t-il vraiment s'attarder aux consquences? Ils sont tellement certains de ne pas se faire attraper qu'ils commettent le crime de toute faon (cela est vrai d'autres crimes mineurs). La preuve: tel que mentionn dans l'article, le taux de criminalit (et de rcidives...) si lev chez nos voisins du sud. Dans tous les pays qui pratiquent toujours la peine capitale, les frais associs sont aussi beaucoup plus levs qu'ici: les meurtriers sont quand mme incarcrs pendant au moins 15 ans, le temps de passer travers toute les procdures d'appels. De plus, on traite l'Iran et la Core du Nord comme des socits "ennemies" (et barbares?) ne pas imiter alors qu'eux aussi, ils pratiquent la peine de mort... Si le meurtre est "mal", pourquoi celui commit au nom de l'tat serait-il bien? Pour la vengeance des victimes? Est-ce que la famille va se sentir mieux, vraiment, aprs l'excution du meurtrier ( condition qu'aucune erreur judiciaire n'est t commise)? Voulons-nous vraiment reculer sur le taux de criminalit si bas aujourd'hui? moins que le but ultime soit de devenir le Texas du Nord, je ne vois pas d'avanc extraordinaire pour une socit comme le Qubec. Les bons sentiments ou la go-gauche n'ont rien avoir avec la rflexion et l'analyse de faits dmontr ici.
Yvan Rousseau , janvier 31, 2010
vous ne savez juste pas de quoi vous parl
0
je suis tann et ecoeur (desol pour ce mot grave mais c'est le sentiment que j eprouve) de voir de personne comme vous, qui ecrivent sans reellement savoir de quoi il parle exactement.
Les chiffres, vous savez qu on peut faire dire n importe quoi a ces chiffres.
Tout le monde oubli de parler du chiffre NOIR, chiffre qu on ne peut quantifier car il est invisible... tous ceux qui ne portent pas plainte parce qu'ils savent qu il n y a pas de justice... ce chiffre on ne le saura jamais...
A cause de mon metier, je suis dans la rue avec les jeunes et ce que je peux constater, MOI, c que les jeunes sont plus violent, ne respectent plus rien, veulent tout.
Certains sont pret a faire l'irreparable pour y parvenir.
Arretez de nous faire croire qu'a 16ans on ne sait pas que tuer un autre etre humain c'est grave, que frapper un etre humain au visage avec un baton de baseball entraine la mort, que donner des coups de pieds au visage ca entraine aussi la mort, que de violer une femme c'est grave....

j ai voter pour Harper uniquement pour cette raison. Qu'on enleve le temp compte double, le 16, la liberation d office,la peine a vie qui passe de 25ans a 10ans pour certains...

Mme dufour, sortez de votre bureau... dans la vrai vie, les jeunes font des crime grave et certains ne sont pas recuperable... la rehabilitation ne marche pas pour tout le monde...
mosa , janvier 31, 2010
Pour des loies plus svres!
0
Je suis d'accord avec le gouvernement fdral.Le temps des tapes dur les doigts et des sentences bonbons a fait son temps.
La gau-gauche qubcoise mdiatique aime bien se gargarise du modle qubcois.Mais le modle est mal fait.L'ide de protger les criminels et non les victimes est purement gauchiste et social dmocrate.
La peine de mort....pourquoi pas.
Jacques Leclerc , janvier 31, 2010
Harper voit juste.
0
Un moment donn il faut aussi que la simple LOI DU BON GROS SENS s'applique!
Beaucoup de ces jeunes dlinquants le font par mchancet gratuite & ils ont les gnes de criminels & sont sociopathes.
C'est trs jeune que l'on remarque SI les jeunes seront dlinquants ou criminels plus tard toute leur vie. _
Coroner Da Vinci , janvier 31, 2010
Sortez la maison, et vous apprendrez !
0
Aprs cinquante-et-une annes conduire un taxi la nuit Montral, jendosse 100 % la politique de radaptation envers les jeunes criminels. Lorsque des jeunes travailleurs de rues montent dans mon taxi, jen apprends chaque fois sur leur travail gigantesque quils ralisent auprs de ces jeunes laisss eux seul par des parents irresponsables.

Ce qui mmerveille le plus dans ces travailleurs de rues, cest que prs de 100% ont fait de la prison et ont souffert de srieux problmes de drogue, et mme un jour, un des leurs ma avou avoir tu un proche de sa famille, et que sa faon de rpar lirrparable, tait pour lui dempcher dautres jeunes de faire comme lui.

Je veux bien respecter lopinion des autres, mais force est davouer, que pour juger il faut connaitre a fond les causes dun problme, et ce nest pas dans les bulletins de nouvelles que lont peut apprendre ca, mais bien sr le terrain avec ceux qui sont vraiment en cause.


Normand Morrissette , janvier 31, 2010
Distinction
0
Les fraudeurs fiscaux et autres arnaqueurs doivent faire face des peines plus svres afin de les dissuader (?) de voler les gens.
Il n'en va pas de mme pour les jeunes dlinquants. mon avis, nous avons un gros travail de responsabilisation poursuivre. D'abord chez les jeunes mais aussi chez les adultes. Je ne peux concevoir que des mesures expditives et violentes puissent apporter la paix et la srnit au sein de notre socit.
Je suis pre de 4 enfants et grand-pre de 3 garons et d'une fille. J'aimerais leur lguer un milieu respectueux de la vie. Et je sais que les gestes parlent plus que les mots.
Raymond Laberge , janvier 31, 2010
25 ans minimum , peu importe leur age , ca reste des meurtriers...
0
Un assassin reste un assassin , peut importe son age , je ne suis pret en aucune facon a risquer ma vie en le cotoyant , pour lui redonner , a ''lui'' une deuxieme chance .

Harper a parfaitement raison de vouloir les retirer de la circulation.

Pensez donc aux victimes au lieu du ''pauvre meurtrier'' de 15 ans...
Jo Blo , janvier 31, 2010
Snateur et prsident de l'AFPAD et pre d'une jeune fille assassine
0
Bonjour

Votre article reprend les arguments du Bloc : Faisons peur aux gens en mettant des jeunes de 14 ans en prison vie ou parce que le taux de criminalit baisse, soyons plus clments envers les assassins . Ces arguments font vraiment laffaire du monde criminel parce tous savent que les statistiques sur le plan de la criminalit est de champ de manipulations que jai moi-mme dnonc statistique Canada en 2008.

Je vous rappelle que malgr la baisse de la criminalit, les crimes sont de plus en plus graves et les criminels de plus en plus jeunes (lire gangs de rues). Les familles dont un proche est assassin par un jeune adulte de 16 ou 17, sont celles qui sortent les plus frustres du processus judiciaire cause de la faiblesse des peines et surtout de la trop grande clmence de nos Cours envers ces jeunes assassins.

Je vous invite assister une des rencontres de ces familles. Vous constaterez quelles sont plus cartsiennes que vous le croyez et que leur jugement sur la justice canadienne est tout fait lucide et raisonnable. Oui, nous pouvons donner une deuxime chance un jeune dlinquant de 12 14 ans, mais laisser une deuxime chance un assassin revient ne pas reconnatre la gravit du geste commis et banalise le geste. Absence de punition revient dire absence de responsabilisation.

Oui la rhabilitation mais oui la responsabilisation de la porte dun geste aussi grave quassassiner gratuitement un innocent comme par exemple les mineurs qui ont assassin le jeune Sbastien Lacasse, deux des mineurs ont rcidiv. La dame Trang assassine par des mineurs Montral qui avaient un pass de dlinquance. Des exemples nous en avons plusieurs qui justifient pleinement notre position de durcir les sentences, pas des petits dlinquants pour des erreurs de jeunesse mais des jeunes criminels dangereux, violents et rcidivistes.

Nous vous attendons une des runions des familles qui vivent de lautre cot de votre miroir.
Pierre-Hugues Boisvenu , janvier 31, 2010
Le shrif HARPER
0
Encore un beau mensonge politique, HARPER est lui mme un criminel hors la loi qui mprise le Code criminel canadien, de plus il pratique la torture ici au Canada et en Afghanistan. J'en sais quelque chose, je suis invalide vie par une lsion de la moelle pinire qui m'a t occasionne par une fraude d'tat et le trs minable Stephen HARPER n'a rien redire mes bourreaux qui ont manifestement viols la loi du Canada.

Stephen HARPER = complice de TORTURE de fraudes et de corruption !

Jean GODBOUT
Victime d'un crime d'tat
http://jeangodbout.com
Jean GODBOUT , janvier 30, 2010
bravo
0
a part la gogauche, pas mal tout le monde au qubec, est d'accord que l'on a une justice bonbon. le jour ou un de vos proches se fera violerou pire tuer, on verra bien si vous en voudrez au shriff harper de dbarasser la socit de ces bandits.
rogatien dubois , janvier 30, 2010
Libraux et cie
0
Malheureusement, le DPJ, ses familles d'accueil et ses centres de radaptation font autant, sinon plus, de dommages aux jeunes... On est parent 24/24 et non de 8 4 du lundi au vendredi ! Si vous avez des exemples de rhabilitation, regardez aussi la peuplade SDF de Montral. Le problme en est un de socit, tout comme Harper en est un minoritaire mais totalitaire...
Andy Martin , janvier 30, 2010
Trs appropri ce qualificatif de shrif pour un dictateur.
0
Trs bonne article Madame Dufour.

Oui, ces statistiques ne mentent pas, ce nest pas la jeunesse qui est un problme, mais bien les adultes qui se font prendre aprs 9200 crimes, comme Vincent Lacroix et qui est ligibles a purger seulement 1/6 se sa peine, comme sil en tait a son premier dlit, pourtant, il a rcidiv a plusieurs reprises.

Ce criminel, a fait plus de victimes (9200) dans une priode de cinq ans, que toute lensemble de notre jeunesse au cour de cette mme priode, et pourtant, malgr la dcouverte de plusieurs autres Vincent Lacroix dans le domaine financier ont effleurent mme pas le sujet.
Dun petit vieux qui en a vue gros den sa vie.
Normand Morrissette , janvier 30, 2010
Pourquoi
0
Je me questionne encore pourquoi des gens comme vous sont contre la politique de l'ordre. Pauvre petit jeune, il a tu un tre vivant.......
On peut bien voir que les petites tapes sur les doigts ne donne rien. Je ne vous souhaite pas de perdre un enfant, vous changeriez certainement votre opinion. Avec les rformes montes par les psy de ce monde et qui sont souvent inutiles, certains jeunes, comme les Villanueva, ne comprennent rien la politesse, les bonnes valeurs, l'honntet et la valeur de la vie. C'est tout a fait normal qu'ils soit punie pour leurs gestes stupides. Je comprends que ces jeunes n'ont pas eu la vie facile, mais je ne vous apprendrai pas que la vie est injuste et que quelqu'un doit avoir le courage de mettre des limites.

Tim Murphy , janvier 30, 2010
Mauvais exemple
0
Vous choisissez un trs mauvais exemple pour vendre votre ide mon cher monsieur...je parle du meurtrier de Francesca St-Pierre.
Ce gars l vas tre libre au bout de quatre ans seulement, et vous nous parlez de lui donner une deuxime chance? La petite Francesca, n`aura jamais de deuxime chance, elle.
De plus, ce jeune homme tait dja incarcr jusqu` majorit dans une de ces centres (prisons) de la DPJ, donc sa sentence de 4 ans ne changeras absolument rien dans son "projet de vie". Je crois que le vrai problme dans tout cela, c`est que ces prisons de la DPJ regorgent d`enfants qui n`ont commis aucun crime mais que l`on "dompe" avec de vrais criminels. Cela fut abord dans le documentaire "Les Voleurs D`Enfance" mais force penser que rien n`a vraiment chang depuis.
Michel Ct , janvier 30, 2010
Jeunes criminels
0
j'ai 67 ans et ca fait plus de 50 ans que j'entends parler de rhabilitation (j'tais un des partisans) mais aujourd'hui je constate avec regret l'CHEC de cet approche car je dois avouer que pour plusieurs dliquants, seul la punition exemplaire est de mise. J,ai vot PC juste pour cette raison, soit des peines plus sveres et l'abolition du 1/6 et du 1/3 de la peine. une peine se doit d'tre complete et seul une conduite EXEMPLAIRE pourrait l'att`nuer de pas plus de 10%............
Guy Lefebvre , janvier 30, 2010

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy