Rue Frontenac - Villeneuve et Ranger brillent de tous leurs feux






Villeneuve et Ranger brillent de tous leurs feux PDF Imprimer Envoyer
Sports - Sport automobile
Écrit par Dominic Fugère   
Dimanche, 26 juin 2011 11:14
Mise à jour le Dimanche, 26 juin 2011 13:58

ELKHART LAKE – Même s'ils ont été tous les deux pénalisés et que le premier se soit transformé, de son propre aveu, en boule de bowling, Jacques Villeneuve et Andrew Ranger ont terminé respectivement 3e et 6e du Bucyrus 200 remporté par Reed Sorenson sur le circuit routier de Road America.

Sorenson, qui pilote ironiquement la voiture no 32 Dollar General qui avait été confiée à Villeneuve ici l’an dernier, a remporté une guerre d’usure et un pari de consommation d’essence alors que sept tours supplémentaires ont été nécessaires pour terminer l’épreuve complètement folle.

Après la quatrième neutralisation qui faisait suite à trois tentatives de conclusion de la course vert-blanc-damier, Sorenson a hérité de la victoire quand son coéquipier Justin Allagier est tombé en panne sèche dans le dernier tour.

Ron Fellows a ainsi terminé deuxième et Villeneuve complétait le podium.

Même lui était surpris d’avoir obtenu cette troisième place après qu’une pénalité à la mi-course ne l’eut relégué au 22e rang.

Lors de la relance du 23e tour, alors qu’il partait à l’extérieur de la première ligne, Villeneuve s’est glissé derrière Michael McDowell, qui partait à ses côtés, avant d’avoir croisé la ligne de départ. Il a ensuite remonté de belle façon, se retrouvant parmi les meneurs en moins de cinq tours.

« Je ne m'attendais même plus à un podium à la fin, a dit Villeneuve. Malheureusement, à une relance, il y a une règlementation à laquelle je n'ai pas pensé. C'est ce qui arrive quand on ne fait que deux courses par année. Malheureusement, ça m'a mis en queue de peloton. Maiis après, tout allait bien, mes relances aussi. Je dépassais toujours beaucoup de voitures.»

Tellement de voitures qu’à la fin de l’épreuve, après une sortie de piste de Doug Harrington, Villeneuve se retrouvait cinquième, juste derrière Brian Scott pour la première relance de prolongation.

Scott risquait cependant la panne sèche et Villeneuve voulait le dépasser le plus rapidement possible. Il a tenté sa manœuvre justement trop rapidement, se rabattant aux côtés de Scott dès la fin du mur des puits.

Papis le trouve stupide

Mauvaise idée. L’asphalte se rétrécit juste là et le Québécois s’est retrouvé avec deux roues dans le gazon pour amorcer son freinage. Il a ainsi accroché Scott qui est parti en tête à queue et a envoyé Max Papis dans le mur.

«Je savais que Jacques allait faire quelque chose de stupide», a dit Papis, dégoûté après la manœuvre.

Villeneuve ne s’est pas défilé. «Dès que j’ai déboîté vers l’extérieur, je savais que j’étais dans le trouble, que ça finirait mal, a-t-il dit. J'ai voulu revenir à ma position, mais tout le monde s'est mis à freiner. Comme je freinais plus tard, j'étais déjà à côté de lui, sauf que là, j'avais déjà deux roues dans le gazon. J'ai fait un petit peu de bowling. Heureusement, je ne me suis pas sorti de piste. »

Andrew Ranger a réussi une course du tonnerre pour terminer sixième au Bucyrus 200.  Photo courtoisie

Revenu 12e, Villeneuve a à son tour profité de l’agressivité de ses adversaires pour décrocher son podium.

«Sur la relance suivante, c'est là que tout le monde est devenu fou! Ça sortait de partout! Je me suis retrouvé à reprendre des positions, a dit Villeneuve. Et après, il y' n a un qui a manqué d'essence, donc on s'est retrouvé troisième. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Déjà après la pénalité, je savais que ça allait être dur, mais après mon coup de bowling, je pensais que c'était impossible! »

Ranger impressionne

Ranger, a lui aussi dépassé beaucoup de voitures. Parti 21e, il est immédiatement rentré aux puits pour tenter le pari stratégique de se mettre hors séquence. Trop vite dans la ligne des puis, il devait y revenir et repartir de l’arrière.

Qu’à cela ne tienne, le pilote de Roxton Pond s’est payé une remontée dont il a le secret et s’est même retrouvé au 3e rang peu après la mi-course.

«Il est arrivé un paquet de choses durant cette course-là, c'est assez incroyable. On est arrivé ici avec une voiture toute neuve. On n'avait jamais roulé avec la voiture. On s'est qualifié 21e et on finit 6e. C'est satisfaisant pour nous.

«La Dodge Waste Management fonctionnait assez bien. On a pris un gros pari et ç'a bien tourné. À la fin, j'étais prêt pour une autre relance. Je prenais toujours 2-3 places aux relances mais, pour aujourd'hui, finir 6e, on va le prendre. »

La prochaine course de Ranger sera dans la série NASCAR Canadian Tire, dans le cadre du Toronto Indy, dans deux semaines.

Villeneuve, lui, sera déjà en piste le week-end prochain pour la Carrera Stadium Race qui sera disputée dans le stade Vicente Calderon au volant de petites voitures spécialement conçues pour rouler en stade et mues par des moteurs Suzuki de 998cc similaires à ceux qui font rouler les motos GSX-R 1000.

Commentaires (5)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires
Du vrai nascar
0
Le meme phenomene c'est produit a Sonoma que lors
du road america a écouter les américains sur certain reseau spécialisé tel que nascar now ou speed c'est ca du nascar en circuit routier il faut savoir que 11 tournants ou 14 il faut que ca brasse c'est ca le (pay back) demander a Vickers et Stewart. Villeneuve a été incroyable avec 2 remontées spectaculaire il n'y aura pas de vengeance de la part de Papis a Montréal car il n'y sera pas.
Gilbert , juin 28, 2011
Road America
0
Villeneuve aurait joué à la boule de quilles selon certains «américains».

Combien d'américain(s) ont fait comme lui vers la fin de la course????

En Nascar tout le monde le fait, c'est ce qui fait le spectacle et nous le savons tous.

La preuve est, que pour son geste, Villeneuve n'a pas été sanctionné par NASCAR.

Dans quelques semaines, l'ont ne parlera plus de la boule de quilles mais plutôt de sa troisième place à Road America.

Bravo Jacques, il y a des limites à toujours être politicly correct.
Jacques , juin 27, 2011
Villeneuve
0
Bonjour Dom! Je ne sais pas si le coup de Bowling
qu'a fait Villeneuve peut avoir des répercutions
sur ses futur courses en Nascar?
Jpee , juin 27, 2011
villeneuve
0
Merci pour l,article, très intéressant. Villeneuve super course, il a été impressionant. J,aurai aimé avoir les commentaires de son crew chief ou de Roger Penske ou de gens chez Penske. En a tu eu Dominic ?
stéphan , juin 26, 2011
Villo !!! 10 mois sans conduire une NASCAR !!!!
0
Qu elle course absolument incroyable !!!!
Tout simplement wow , Villeneuve nous a encore prouvé son énorme talent , même s il n a pas conduit ce genre de voiture depuis 10 mois !!! Merci mille fois pour cettecourse Jacques !!! Tu es un grand champion !!!!!
Michel alcaraz , juin 26, 2011

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy