Rue Frontenac - Coupe Memorial – Mississauga évite le match suicide






Coupe Memorial – Mississauga évite le match suicide PDF Imprimer Envoyer
Sports - Hockey junior
Écrit par Charles Poulin   
Mercredi, 25 mai 2011 22:22
Mise à jour le Mercredi, 25 mai 2011 23:13

Les St.Michael’s Majors de Mississauga ont décidé de prendre le chemin le moins compliqué, mercredi soir, en remportant leur match face à l’Attack d’Owen Sound par la marque de 3 à 1.

Les Majors, qui s’étaient inclinés face à l’Attack en grande finale des séries de la Ligue de hockey de l’Ontario (LHO) en sept matchs, ont ainsi évité de devoir participer à un match suicide avec le Ice de Kootenay, jeudi soir. Ils passent directement en demi-finale en terminant deuxièmes du tournoi à la ronde.

Les perdants, eux, devront affronter Kootenay jeudi, un dur revirement de situation pour les champions de l’Ontario. Si Owen Sound parvient à vaincre le Ice, ils tenteront de venger leur échec de mercredi lors du match de demi-finale contre Mississauga, vendredi.

Le match a été chaudement disputé et, surtout, très physique. Les deux équipes se sont affrontées pendant sept matchs en finale de ligue et, visiblement, il restait de l’animosité entre elles. Pas moins de 21 pénalités ont été décernées pendant le match, dont une qui a permis à Mississauga de marquer le but de la victoire.

Même en dominant 12-3 au chapitre des tirs au but, le Major n’a pu récolter qu’un seul but au premier vingt. C’est l’assistant du capitaine Jordan Mayer qui a ouvert la marque avec un filet à 8:01 de la première période, sur des passes de Maxim Kitsyn et David Corrente.

La réplique d’Owen Sound est venue 20 minutes plus tard, à 8:00 de la deuxième. C’est le joueur de centre Andrew Shaw qui a battu le gardien du Major, JP Anderson, avec l’aide de Robby Mignardi et Matt Stanisz.

C’est ce même Shaw qui s’est retrouvé sur le banc des pénalités à 17:52 du second engagement pour obstruction. Trente-deux secondes plus tard, pendant l’avantage numérique, Rob Flick enfilait ce qui allait être le but faisant la différence. Ce fut le seul filet en désavantage numérique accordé par l’Attack en neuf tentatives, mais ça allait être très coûteux.

Justin Shugg a ajouté un but dans un filet désert à 35 secondes de la fin, alors que le gardien d’Owen Sound, Jordan Binnington, était retourné au banc en faveur d’un sixième attaquant.

Mississauga a eu un léger avantage au chapitre des tirs au but (28-22).

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy