Rue Frontenac - Hockey féminin: Roxanne Douville arrête Dawson






Hockey féminin: Roxanne Douville arrête Dawson PDF Imprimer Envoyer
Sports - Hockey
Écrit par Gilles Vachet   
Lundi, 13 avril 2009 15:07
Mise à jour le Lundi, 13 avril 2009 16:18
Pendant que le Canada subissait une défaite de 4 à 1 contre les Américaines aux championnats du monde du hockey féminin, en Finlande, dimanche après-midi, les Lynx du collège Édouard-Montpetit de l'entraîneur Yanick Evola causaient la plus grosse surprise de la saison 2008-2009 de la Ligue de hockey collégiale AA féminine en battant les Blues de Dawson 3 à 2 en fusillade, en finale des séries à l'aréna Mont-Royal.
 
 
En fait, il s'agit d'une histoire semblable à celle qu'ont vécue les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, au football américain en février 2008, qui, après avoir remporté tous leurs matchs en saison régulière et en séries, ont perdu l'ultime rencontre au Super Bowl contre les Giants de New York.
 
En effet, les Blues étaient invaincus après 31 parties, séries éliminatoires incluses, lorsqu'ils ont amorcé la rencontre dimanche après-midi à 14h contre le cégep Édouard-Montpetit.
 
Après une période, Dawson menait 2 à 0 et tout le monde dans les gradins voyait déjà les joueuses des Blues soulever le trophée emblématique du championnat. Toutefois, sur la glace, la gardienne de but des Lynx, Roxanne Douville, voyait les choses autrement.
 
Ainsi, après avoir vu ses coéquipières égaler la marque 2 à 2 en deuxième période, Douville, qui fait partie de la formation canadienne des moins de 18 ans, a stoppé toutes les rondelles devant elle avec le résultat qu'elle a mené son équipe à la victoire.
 
«Roxanne a été tout simplement fantastique, a reconnu l'entraîneur des Blues, Scott Lambton, encore sous le choc lorsque nous l'avons joint chez lui lundi matin. Il n'y a pas autre chose pour décrire sa performance à cette finale de championnat. Nous avons lancé 34 fois en sa direction et elle a cédé seulement à deux reprises. N'eût été de son incroyable prestation, nous aurions gagné, c'est certain.»
 
Pendant ce temps, Émy Côté, la gardienne de but des Blues, recevait seulement 13 tirs et était déjouée deux fois en fusillade contre une seule pour Douville.
 
«Après que les Lynx ont égalé le pointage en deuxième période, nous avons complètement dominé le match, a fait remarquer Lambton. Roxanne Douville a dû faire des miracles pour nous empêcher de marquer le troisième but qui nous aurait donné la victoire. Aujourd'hui, je dois lever mon chapeau devant elle et toute l'équipe des Lynx qui nous ont battus pour la première fois de la saison.»
 
Pour se faufiler jusqu'en finale, les Blues avaient eu raison des Titans du cégep Limoilou, 6 à 2 samedi en demi-finale alors que les Lynx avaient disposé facilement des Dragons du Collège Laflèche, 7 à 1.
 
«Peu importe que nous ayons perdu cette finale, je suis très fier de mes joueuses, a mentionné Lambton. Comme l'indique notre fiche (31-1), elles ont bien performé toute l'année. Aussi, quand la saison commence, notre objectif principal est de développer le plus de joueuses possibles dans le but de les amener dans les universités américaines et canadiennes. Là-dessus, je pense que nous avons fait nos devoirs.»
 
Justement, plusieurs joueuses ont obtenu des bourses d'études cet hiver aux États-Unis et au Canada en prévision de la saison 2009-2010. On parle, entre autres, de Marie-Philip Poulin (Équipe Canada, Jeux de Vancouver), Laurianne Rougeau (Cornell University), Audrey Bélanger-Cournoyer (Duluth, Minnesota), Camille Dumais (Dartmouth, New Hampshire), Laurie Jolin (Brown, Rhode Island), Émy Côté et Lauren Nutkivitch (Manhattanville, New York), Émilie Bocchia (Concordia University).
 
Pour sa part, la capitaine Alexandra D'Ambrosio n'a pas encore fait son choix final, étant courtisée par trois universités américaines et une canadienne. «Nous avons perdu la finale, le match le plus important de la saison, mais nous pouvons dire quand même mission accomplie», a conclu Scott Lambton.

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy