Rue Frontenac - Un combat Bute-Pavlik en sous-carte à la finale du « Super Six »?






Un combat Bute-Pavlik en sous-carte à la finale du « Super Six »? PDF Imprimer Envoyer
Sports - Boxe
Écrit par Daniel Cloutier   
Mardi, 28 juin 2011 08:27
Mise à jour le Mardi, 28 juin 2011 09:17

Les dirigeants du réseau de télé américain Showtime, qui ont chapeauté et financé le « Super Six », ont convenu de présenter la finale de ce tournoi des 168 livres le 29 octobre.

Cette finale opposera le Britannique Carl Froch (28-1-0) au Californien Andre Ward (24-0-0). Le premier est reconnu comme champion mondial par le WBC, l’autre détient la couronne de la WBA.

Où sera disputé ce combat fort attendu? Il y aurait trois villes en lice: Las Vegas, Atlantic City et New York.

« Je souhaite de tout cœur affronter Ward à Las Vegas, la capitale mondiale de la boxe, Ward souhaite la même chose que moi, mais les patrons de Showtime n’ont pas encore décidé si le combat décisif du tournoi sera présenté à Las Vegas, à Atlantic City ou au Madison Square Garden à New York », a confié Froch à des confrères britanniques.

« Je m’attends à ce que le site de cette finale du «Super Six« soit dévoilé d’ici deux à trois semaines », a-t-il ajouté.

Un confrère américain nous a confié que les dirigeants de Showtime jonglent avec l’idée de présenter un programme double le 29 octobre.

L’affrontement Froch-Ward serait précédé par un combat de championnat mondial de l’IBF opposant le tenant de la ceinture, le gaucher montréalais Lucian Bute (28-0-0), au droitier américain Kelly Pavlik (37-2-0).

Ex-champion mondial des poids moyens (160 livres) du WBC et de la WBO, Pavlik doit normalement boxer chez lui à Youngstown dans l’État de l’Ohio, le 6 août. Il exigerait de disputer un combat préparatoire avant ce rendez-vous avec Bute.

Showtime le convaincra-t-il de renoncer à ce match préparatoire, et d’accepter l’affrontement avec le Québécois pour le 29 octobre?

Ça reste à voir.

De son côté, InterBox a réservé la date du 5 novembre au Centre Bell, pour la tenue d’un affrontement Bute-Pavlik ou Bute-Johnson, mais Showtime, qui a convenu de financer trois combats de Bute, sera l’entité qui prendra la décision finale dans ce dossier.

Bute accepterait sans hésitation d’affronter Pavlik aux États-Unis, un marché qu’il entend conquérir.

Entre-temps, Bute procédera à la huitième défense de sa couronne le 9 juillet à l’aréna Romexpo de Bucarest, face au Français Jean-Paul Mendy (29-0-1). Le champion est établi favori à 19 contre un par les pronostiqueurs des maisons de paris sportifs de Las Vegas.

Le combat Bute-Mendy ne sera pas diffusé en direct par Showtime (seulement les faits marquants, en différé).

En janvier, Showtime avait confirmé avoir finalisé avec Bute une entente pour trois combats. Ce réseau spécialisé, rival de HBO aux États-Unis, a déjà diffusé la victoire de Bute par K.-O. enregistrée face à l’Irlandais Brian Magee le 19 mars au Centre Bell. Le deuxième rendez-vous Showtime-Bute est prévu pour l’automne.

Le vice-président de la programmation de boxe à Showtime, Ken Hersman, a déjà indiqué que Bute affrontera le vainqueur du tournoi « Super Six » le printemps prochain, dans un match d’unification des titres mondiaux du WBC, de la WBA et de l’IBF, prévu au Madison Square Garden.

McGuiness se prépare pour Gaudet

Le Torontois Logan McGuinness a conservé son championnat nord-américain des poids légers (135 livres) de la NABA vendredi soir à l’aréna Hershey de Mississauga, en battant de justesse le Mexicain Daniel Ruiz (22-4-1). McGuiness (15-0-1) l’a emporté par vote majoritaire (96-94, 96-94 et 95-95) des juges.

McGuinness, qui a boxé cinq fois au Cabaret du Casino de Montréal, prendra quelques jours de repos, puis amorcera sa préparation en vue de son affrontement avec le Québécois Benoit Gaudet (24-2-0), qui surviendra le 27 août au Centre Air Canada à Toronto.

Sturm demeure champion

L’Allemand Felix Sturm (36-2-1) a remporté un huitième combat de championnat du monde consécutif samedi soir à Cologne en Allemagne.

Il est demeuré champion mondial des poids moyens (160 livres) de la WBA en disposant du Britannique Matthew Macklin (28-3-0) par décision partagée (116-112, 116-112 et 113-115) des juges.

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy