Rue Frontenac - Stiverne: «Mon objectif, c’est Klitschko»






Stiverne: «Mon objectif, c’est Klitschko» PDF Imprimer Envoyer
Sports - Boxe
Écrit par Daniel Cloutier   
Dimanche, 26 juin 2011 11:09

Bermane Stiverne a marqué une page d’histoire de la boxe professionnelle québécoise samedi soir à Saint Louis au Missouri. Il est devenu le tout premier poids lourd québécois à remporter un match éliminatoire à un titre mondial majeur.

Stiverne (21-1-1), un Lavallois associé au groupe Don King Productions, a vaincu le vétéran boxeur américain Ray Austin (28-6-4) par K.-O. technique au 10e round, une victoire qui lui assurera sous peu le premier ou le deuxième rang au classement mondial du WBC.

Austin a porté 160 coups dans le combat, 70 de plus que Stiverne, mais le Lavallois avait prédit qu’il aurait son rival à l’usure... et il a dit vrai.

Austin n’était plus aussi énergique après six rounds d’efforts et Stiverne a su en profiter.

À noter que 60 des 110 coups de puissance portés dans le combat l’ont été par le Québécois.

Austin a déclenché la première attaque soutenue du combat, ce qui lui a permis de dominer le premier round.

L’Américain  semblait un peu trop sûr de lui au deuxième round et Stiverne a profité de son insouciance pour l’ébranler avec un crochet de gauche à la tête. Austin a vacillé sur ses jambes durant quelques secondes.

Austin a repris l’initiative des attaques au troisième, mais il a perdu un point pour avoir porté un coup après le son de la cloche.

Le boxeur de l’État de l’Ohio a dominé le quatrième avec son jab, mais en revanche, le Québécois a porté une quinzaine de bons coups de puissance au round suivant.

Après un sixième round partagé, Stiverne a connu l’un de ses meilleurs rounds de la soirée. Il a touché la cible plusieurs fois avec ses durs crochets durant ce septième engagement.

Et il a été supérieur à Austin au huitième.

Crochet de gauche

Nettement plus énergique que son vis-à-vis depuis le sixième, Stiverne a expédié Austin au tapis avec un crochet de gauche à la tête au 10e. Comme l’Américain a tardé à se relever, l’arbitre l’a prudemment déclaré K.-O. technique.

Le K.-O. technique a été enregistré à la 43e seconde de ce 10e round. Le combat était prévu pour 12.

«J’avais prédit ma victoire par K.-O., parce que je savais que plus le combat allait progresser, plus j’allais dominer, a déclaré Stiverne en quittant le ring. J’ai porté les coups les plus durs, et voyez le résultat!

«Je savais que les premiers rounds seraient difficiles, car Austin est beaucoup plus grand que moi (Stiverne mesure six pieds, Austin six pieds cinq pouces), mais j’étais convaincu de l’avoir à l’usure.

«Maintenant que j’ai l’assurance de grimper en première ou deuxième place au classement mondial du WBC, mon objectif, c’est Vitali Klitschko. J’espère avoir ma chance de l’affronter en 2012 ou 2013. Je suis prêt à me rendre en Allemagne pour lui faire face.»

Si un affrontement Stiverne-Klitschko se matérialise, ce ne sera pas avant 2013, puisque l’Ukrainien risquera son titre mondial en Pologne le 10 septembre face au Polonais Tomasz Adamek (44-1-0).

Vitali, le frère de Wladimir (le champion mondial des poids lourds de l’IBF et de la WBO), tentera de remporter un 10e combat de championnat mondial consécutif.

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy