Rue Frontenac - Des premières coupes sans grande surprise






Des premières coupes sans grande surprise PDF Imprimer Envoyer
Sports - Alouettes
Écrit par Charles Poulin   
Vendredi, 24 juin 2011 17:00
Mise à jour le Vendredi, 24 juin 2011 18:31

Les Alouettes ont retranché huit joueurs et en ont placé neuf autres sur la liste des blessés, vendredi, mais les réelles surprises sont venues du côté de ceux qui sont restés.

En effet, les Alouettes comptent encore quatre porteurs de ballon, deux botteurs et une dizaine de receveurs, alors qu’on s’attendait à une réduction des effectifs à ces positions.

À la défense, les demis défensifs Maxwell Lerner, Steven Holness et Seth Williams ainsi que les joueurs de ligne défensive Jermaine McGhee et Renaldo Sagesse ont été renvoyés chez eux. À l’attaque, les victimes sont le joueur de ligne Chris Pino et les receveurs B.J. Frazier et Brandon Walker-Roby.

Josh Neiswander, Prechae Rodriguez, DeAndra’ Cobb, Curtis Dublanko et Danny Desriveaux ont été placés sur la liste de blessés pour un match. Le secondeur Marc-Olivier Brouillette, lui, s’est blessé sérieusement en subissant une déchirure du biceps lors de la rencontre de mercredi face aux Tiger-Cats de Hamilton. Il a été inscrit sur la liste des blessés pour neuf matchs. Avec le retrait de ces 14 noms, les Alouettes ont toujours 59 hommes dans leur alignement, en comptant Kerry Watkins qu’on n’a toujours pas vu en raison d’une opération. Les autres coupes devraient être annoncées sous peu pour réduire le nombre de joueurs au maximum permis de 46.

Les décisions sont loin d'avoir toutes été prises pour Marc Trestman. Photo d'archives Pascal Ratthé

Départs intrigants

Les départs les plus intrigants sont ceux de Sagesse, Pino et Williams. Sagesse est tout de même un choix de troisième tour au repêchage d’avril des joueurs canadiens. Comme il a participé à un camp professionnel, il ne peut plus retourner avec les Wolverines du Michigan. Pino se battait pour le poste de premier réserviste sur la ligne à l’attaque. Il aura probablement été victime de sa nationalité américaine, compte tenu que Jim Popp et Marc Trestman préfèrent des Canadiens à cette position. Il retournera jouer dans la Arena Football League.

Williams avait quant à lui connu un fort camp, récoltant sept plaqués et une passe défendue lors des deux rencontres préparatoires. Mais il s’est blessé au jarret gravement et sera incapable de pratiquer pendant les quatre ou six prochaines semaines.

« Seth ne peut même pas courir, indique Popp. Malheureusement, quand un joueur se blesse, nous n’avons pas vraiment de choix. Ça n'a pas de sens de le garder avec nous. Il prendrait la place de quelqu’un qui pourrait nous aider. »

Le directeur général ne ferme pas la porte à un éventuel retour de Williams une fois guéri.

Jim Popp a ajouté que Jermaine McGhee s’était lui aussi blessé et que c’est la raison de son départ.

Encore beaucoup de monde

Il reste encore beaucoup de monde avec les Alouettes. Et pas des pieds de céleri.

Il reste aujourd’hui neuf receveurs avec l’équipe, excluant Watkins. Pourtant, il y a seulement une semaine, Popp et Trestman indiquaient que Watkins devait être de retour pour le premier match, ce qui semble aujourd’hui exclu.

Prechae Rodriguez semblait se diriger vers la porte de sortie avec plusieurs attrapés ratés contre les Ti-Cats. Sa blessure survient à un bon moment, c’est le moins qu’on puisse dire. Le contraire est vrai pour Danny Desriveaux.

Il semble donc que Brian Bratton, S.J. Green et Jamel Richardson, qui n’a pas joué lors des matchs préparatoires, seront trois des partants. Parmi les deux autres, Trestman choisira entre Éric Deslauriers, Bo Bowling, Dallas Baker, Brandon London, Tim Maypray et Rashaud Slaughter.

« Bowling a monté son jeu d’un cran pendant le camp, estime Popp. Et Brandon London a travaillé fort pour démontrer qu’il pouvait être un joueur d’impact et qu’il pouvait mériter un poste de partant. »

« Nous avons actuellement besoin du plus grand nombre d’options possibles à cause des blessures », ajoute Popp pour justifier que seulement deux receveurs aient été retranchés.

Autre surprise : Tim Maypray est toujours avec l’équipe malgré ses piètres performances en matchs préparatoires. Surtout que Marc Trestman a donné beaucoup de temps sur les retours de bottés à Bowling.

Chez les porteurs, ils sont toujours quatre. Cobb ratera le premier match et Yvenson Bernard, blessé à une jambe, risque aussi d’être sur la touche. Les chances sont grandes pour que Brandon Whitaker amorce la rencontre de jeudi face aux Lions de la Colombie-Britannique, et qu’Emmanuel Marc soit son substitut.

La situation n’est toujours pas résolue chez les botteurs non plus. «Les deux amorceront la saison avec nous», confirme Popp.

Oui, mais les deux n'endosseront certainement pas l'uniforme à chaque partie. À voir le boulot abattu par Sean Whyte mercredi contre les Ti-Cats, Sandro DeAngelis risque de passer les premiers matchs dans les estrades.

Autres surprises

Les Alouettes ont également encore quatre quarts sous la main, même si Josh Neiswander est blessé. Ils auraient pu lui réserver le même traitement qu’à Seth Williams et Jermaine McGhee.

Si Steven Holness a été « surclassé pour des gars qui ont eu de meilleurs camps », aux dires de Popp, il en va tout autrement pour Jeff Hecht. Il a rabattu de nombreuses passes au cours des matchs préparatoires, et les entraîneurs l’ont remarqué pour éviter l’équipe d'entraînement.

« Les possibilités sont grandes pour qu’il fasse notre alignement », admet Jim Popp.

À lire aussi :

Sagesse et Barrette, de retour à l’école?

Éric Deslauriers, un receveur de 1000 verges

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy