Rue Frontenac - Fister n’a jamais gagné en juin ou juillet






Fister n’a jamais gagné en juin ou juillet PDF Imprimer Envoyer
Sports - Le sport en chiffres
Écrit par Roger Leblond   
Dimanche, 26 juin 2011 12:01

La chaleur de l’été semble être le principal problème de l’artilleur Doug Fister, des Mariners de Seattle, car son dossier n’est pas très reluisant lors des mois de juin et juillet. En effet, il est toujours en quête de son premier gain lors de ces deux mois!

Le géant droitier (il fait 6 pieds 8 pouces), qui a été le choix de 7e ronde des Mariners au repêchage de 2006, affiche un dossier à vie de 12-26 avec une moyenne de 3,88 en 54 matchs, dont 53 départs, mais n’a jamais réussi à savourer une victoire en juin (0-3 avec une moyenne de 4,24 en cinq matchs) ni en juillet (0-4 avec une moyenne de 5,29 en six matchs).

Ce qui lui fait un dossier combiné de 0-7 avec une moyenne de 4,75 en 11 matchs lors de ces deux mois.

Cette année, il présente un dossier de 3-8 avec une moyenne de 3,34 en 15 matchs, mais après avoir gagné deux matchs en avril (fiche de 2-3 avec une moyenne de 2,70 en six matchs) et un seul en mai (fiche de 1-2 avec une moyenne de 3,79 en cinq matchs), il est 0-3 avec une moyenne de 3,60 dans ses quatre départs en juin.

Il faut souligner que lors de son dernier match, il n’a concédé qu’un point mérité aux Nationals de Washington et a été remplacé avec une avance de 5 à 1 après huit manches, mais la relève a vraiment tout gâché, concédant pas moins de cinq points en neuvième manche dans un revers de 6 à 5.

De mal en pis pour Carmona

Après avoir excellé lors de sa 2e saison dans les majeures en 2007, le lanceur Fausto Carmona connaît de sérieuses difficultés en 2011 et plus particulièrement depuis un peu plus d’un mois.

Après avoir montré une fiche de 13-14 et une moyenne de 3,77 en 33 matchs l’an dernier, il présente un rendement de 4-9 avec une moyenne de 5,98 en 16 matchs cette saison.

Pis, depuis le 19 mai dernier, son dossier est de 1-6 avec une moyenne aussi élevée que 9,24 lors de ses sept derniers départs. Il a concédé six points mérités ou plus en quatre occasions et a été victime de pas moins de 42 points (dont 38 mérités) et un total de neuf circuits en 37 manches.

Il a concédé un circuit ou plus dans chacun de ses huit derniers matchs (11) et un total de 15 longues balles en seulement 96,1 manches cette saison.

Pourtant, en 2007, il a présenté une superbe fiche de 19-8 avec une excellente moyenne de 3,06 en 32 matchs et a été la principale raison pour laquelle les Indians ont remporté le championnat de la section Centrale de la Ligue américaine.

Depuis le début de 2008, sa fiche est de 30-42 avec une très haute moyenne de 5,10 lors de ses 95 derniers matchs.

Il affrontera en ce dimanche, pour la première fois de sa carrière, les Giants de San Francisco, dans le cadre des matchs inter-ligues.

Humber : une belle surprise pour les White Sox

Qui aurait pensé que Philip Humber serait le meilleur lanceur des White Sox de Chicago lors de cette première moitié de la saison 2011 ?

Cet artilleur droitier, qui a été le premier choix des Mets de New York (le 3e au total) lors du repêchage de 2004 et qui n’avait jamais eu sa chance dans les majeures, est tout simplement extraordinaire actuellement, lui dont la fiche est de 7-3 avec une excellente moyenne de 2,90 en 15 matchs, dont 13 départs. Il domine la formation de Ozzie Guillen pour les victoires (7) et aussi au chapitre de la moyenne de points mérités (2,90).

Il n’a permis qu’à 88 coureurs de se rendre sur les buts en 90 manches, une moyenne inférieure à un par neuf manches (0,98), la sixième meilleure des majeures.

Après avoir été utilisé comme releveur lors de ses deux premiers matchs de la présente saison, il a été promu au poste de partant et a été superbe, concédant deux points mérités ou moins en neuf occasions sur 13 départs.

Depuis deux mois, il est l’un des meilleurs lanceurs des majeures, affichant un dossier parfait de 5-0 et une moyenne de 2,81 lors de ses huit derniers matchs. Son dernier revers remonte au 30 avril dernier, 6 à 2, face aux Orioles de Baltimore.

Soulignons qu’avant la présente saison, il avait endossé l’uniforme de trois formations différentes : les Mets de New York, les Twins du Minnesota et les Royals de Kansas City, sans n’avoir jamais vraiment pu se faire valoir car, de 2006 à 2010, il n’avait participé qu’à 26 matchs (dont deux comme partant), affichant un dossier de 2-1 et une moyenne de 5,26, et concédant 30 points mérités en 51,1 manches.

L’attaque des Red Sox au beau fixe

Dans le baseball majeur, les Red Sox de Boston affichent la meilleure moyenne en attaque et les Mariners de Seattle la pire.

En 76 matchs, la formation dirigée par Terry Francona affiche une moyenne collective de 2,782, devant les Cardinals de Saint Louis qui, en 78 matchs, ont un rendement de 2,699 à ce chapitre.

La moyenne des Red Sox est assez incroyable, car elle est de 0,502 point plus élevée que celle des Mariners de Seattle dont la moyenne cumulative est de 2,280 en 77 matchs.

Les Red Sox ont marqué pas moins de 405 points en 76 matchs (moyenne de 5,28 par match), un sommet dans le baseball, ce qui représente 143 points de plus que les Giants de San Francisco (262 points en 77 matchs, moyenne de 3,40 par rencontre). Ces derniers, malgré leur moyenne de ,238, se retrouvent au dernier rang des majeures pour les points marqués.

Mais, en dépit de cette faiblesse en attaque, les Giants sont au sommet de leur section alors que les Red Sox occupent le 2e rang de la leur.

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy