PDF Imprimer Envoyer
Spectacles - Blues du week-end
Écrit par Franois Robert   
Mardi, 26 avril 2011 15:09
Mise à jour le Jeudi, 02 juin 2011 00:02

Bessie Smith nest pas que la rfrence dun blues mergent du 20e sicle, elle a t la figure de proue dun mouvement artistique fminin qui a permis plusieurs chanteuses de faire carrire avec leur voix. Elle aura t la grande pythie du blues contemporain, mais aussi tout un phnomne pour avoir bouscul les murs dune autre poque.

Que la clbre Janis Joplin ait pay de sa poche pour lui faire lever une pierre tombale dans un cimetire anonyme revt un caractre sculaire lhommage qui lui est rserv.

Bessie Smith est ne Chattanooga au Tennessee, en avril 1894 (un recensement de 1900 indique la date de juillet 1892 alors que celui de 1910 a t corrig par la famille), une petite ville ouvrire o le coton va la rencontre du mas notent les historiens du temps.

Son pre tait ministre du culte baptiste, que les catholiques de 1870 prfraient appeler ministre du gospel. Il est mort alors que Bessie tait enfant. neuf ans, elle perdait sa mre. Cest sa sur ane qui soccupa delle et de ses frres an et pun.

Vivant dans une pauvret extrme, Bessie et son frre Andrew deviennent chanteurs de rue pour ramasser des sous.

Ils trouveront un bon spot pour recueillir ces pourboires de la survie, le trottoir faisant face au seul night club du temps, le White Elephant Saloon, un endroit rserv aux Noirs dans le quartier afro-amricain de la ville.

Bessie chante et danse alors que son frre laccompagne la guitare. Son talent ne passe pas inaperu. Quelques annes plus tard, elle se joint une troupe de vaudeville ambulante, un minstrel show, qui se promne dans le sud des tats-Unis.

Cest l que Bessie Smith rencontre Ma Rainey (1886-1939), une autre grande chanteuse de blues, qui deviendra son mentor.

Smith poursuit son chemin avec la diligence de ces artistes itinrants pendant trois ans avant de joindre une autre troupe, plus prometteuse que celle-l. Cest la grande caravane du TOBA, pour Theater Owners Bookers Association (les Noirs diront plutt Tough On Black Ass), une association qui fait la promotion de lentertainment afro-amricain dans le circuit des salles de spectacle.

Comme on le voit, les gens daffaires sorganisaient dj bien, lpoque, pour assurer la prennit des spectacles dans leur tablissement. De quoi inspirer le maire Rgis Labeaume pour remplir son futur Colise, mais a, cest une autre histoire.

Bessie Smith a t proclame Impratrice du blues.

Popularit

Bessie Smith dveloppe ses habilets et dploie une voix de contralto de plus en plus forte et convaincante de sincrit. Elle va chercher le son au plus bas de son corps, au point quon croirait quelle respire avec ses orteils.

Devenue tte daffiche dun circuit de salles de spectacle qui prend de lexpansion vers le nord, Bessie Smith sinstalle Philadelphie.

Elle rencontre Jack Gee, un agent de scurit quelle pousera. Mais la popularit de la chanteuse elle gagne jusqu 2000$ par semaine donne des vertiges au pauvre homme, qui doit composer, en plus, avec la bisexualit de sa femme. Un exutoire de Bessie Smith linfidlit de son mari.

Oubliant ce pass tumultueux, Smith enregistre un premier succs en 1927: Back Water Blues. Une chanson dramatique qui raconte la crue dvastatrice du Mississippi.

Il y aura galement Downhearted Blues, un des 160 enregistrements quelle gravera avec le label Columbia. Elle sera accompagne par des musiciens lgendaires comme Louis Armstrong, Joe Smith et Charlie Green.

Mais larrive des technologies modernes, comme les talkies qui mettaient fin au rgne du cinma muet et des shows ambulants, devait marquer une priode de transition pour Smith. Sans compter la Grande Dpression de 1929, qui ruinera peu prs tout le monde.

Il faut attendre 1933 pour que Bessie Smith ressuscite sur disque, le temps denregistrer quatre chansons pour Okeh Records. Un succs mitig parce que le blues y est mtamorphos en ballade populaire sur un rythme de swing. Un signe des temps.

Accident

En septembre 1937, Bessie Smith est victime dun accident de la route. En compagnie de son deuxime mari, elle voyage entre Memphis et Clarksdale. Cest lui qui conduit.

Une mauvaise manuvre de dpassement provoque un accrochage avec un camion. La voiture est corche comme une bote de conserve. Smith est blesse au bras et une jambe.

Nous sommes la tombe de la nuit. Le premier vhicule qui arrive sur la scne de laccident est celui dun mdecin de Memphis. Une concidence.

Il se porte au secours de Bessie Smith, qui a perdu beaucoup de sang alors que son mari semble indemne.

Il note quelle a tout le ct droit amoch.

Demandant un rsidant du coin dappeler une ambulance, le mdecin, pendant ce temps, continue de prodiguer les premiers soins Smith.

Plus de 25 minutes se sont coules et toujours pas dambulance. Le mdecin suggre alors dutiliser son vhicule pour se rendre lhpital le plus prs.

Il voit soudainement apparatre un vhicule au loin qui fonce toute vitesse.

Ce nest cependant pas lambulance. Il a beau allumer ses phares, rien ny fait. La voiture percute celle du mdecin et emboutit ce qui reste de lautomobile de Smith.

Finalement, deux ambulances arrivent de Clarksdale. Mais arrive lhpital, Bessie Smith sera ampute dune jambe et ne reprendra jamais connaissance.

Ce long tmoignage du Dr Hugh Smith au biographe de Bessie Smith, dans les annes 1970, a permis de rejeter la thse trs rpandue selon laquelle la chanteuse serait morte parce quelle navait pas t admise dans un hpital pour Blancs. Elle avait t transporte lhpital le plus prs, un hpital afro-amricain.

Cet hpital a t honor par ltat du Mississippi, qui lui a dcern un Blues Marker (une plaque signaltique sur la route touristique et historique du blues).

franoisrobert