Rue Frontenac - Diane Dufresne – La voix et l’intensité sont toujours au rendez-vous






Diane Dufresne – La voix et l’intensité sont toujours au rendez-vous PDF Imprimer Envoyer
Spectacles - FrancoFolies
Écrit par Philippe Rezzonico   
Samedi, 12 juin 2010 00:26
Mise à jour le Samedi, 12 juin 2010 01:49

En mode pop ou en mouture rock, hier ou aujourd’hui, dans un club ou devant quelque 25 000 personnes, comme ce fut le cas vendredi soir sur la Place des festivals, Diane Dufresne aura su conserver sa grande voix, son attitude et ses convictions, éléments essentiels à Sinéquanone, un show qui aurait pu s’intituler Planète Diane.

 

Pour ce spectacle d’ouverture extérieur des 22es FrancoFolies, la Diva québécoise aura offert un spectacle basé sur des thématiques technologiques qui aura été au final plus organique qu’autre chose, en dépit de l’enrobage axé sur le 21e siècle.

L’enrobage technologique, il était utilisé pour présenter les musiciens comme sur un écran d’ordinateur qui avait été actionné par une souris. Ça faisait très Mission impossible, le premier film.

Il servait aussi pour illustrer le passé, quand la grande Diane a sorti des boules à mites On tourne en rond, une chanson vieille de plus de 35 ans qui cadre tout à fait dans l’air du temps. À ce moment, on a vu défiler des images des spectacles de Dufresne de toutes les époques (Magie Rose, Tiens toé ben, j’arrive). En regardant ça, ma copine Gisèle a souligné que les costumes d’antan de Diane étaient ceux de Lady Gaga, trente ans avant la petite nouvelle.

La Diva québécoise a offert un spectacle basé sur des thématiques technologiques. Photo Catherine Lefebvre

Pour l’occasion, Alain Sauvageau avait retravaillé plusieurs arrangements des chansons du répertoire de Dufresne. Oxygène, en ouverture, était ralentie dans le tempo, mais mordante dans l’offrande. Le tambour donnait du tonus à Le ciel connaît la musique, Actualités, en milieu de parcours, avait un riff particulièrement lourd, L’Enfant de la lumière, pourtant une chanson qui s’apparente plus à la pop, voire à l’opéra, avait tout du char d’assaut.

Au plan visuel, il y avait des tas de bonnes idées qui servaient à illustrer certaines chansons : le numéro de danse de Margie Gillis pour Mille et une nuits, ainsi que les baleines, les ours polaires et les papillons pour L’Hymne à la beauté, la chanson accueillie avec le plus d’applaudissements.

Gros, gros bémol, toutefois. Toutes ses belles trouvailles étaient projetées sur «l’écran» du fond, un genre de toile rigide qui donnait une résolution digne d’un téléviseur… de 1968. Le contraste était tranchant à côté des écrans haute définition. En clair – sans mauvais jeu de mots –, on ne voyait presque rien sur l’écran principal placé au fond de la scène.

Une exception, le moment où le pianiste Alain Lefèvre est venu jouer la splendide Québec terre promise et partager la scène avec Diane pour Partager les anges. Là, on voyait les magnifiques images du Québec.

Le numéro chorégraphié par Hélène Blackburn pour L’Homme à puce a été bien réussi, avec la foule qui suivait le mouvement d’une chorégraphe sur grand écran. Il faut dire qu’il y avait eu une pratique avant le début du spectacle capté pour la télévision. Mais l’impact se ressentait surtout avant la console de son au parterre.

«L’écran» du fond, un genre de toile rigide, donnait une résolution digne d’un téléviseur… de 1968. Photo Catherine Lefebvre

Au final, la performance aura été d’une belle intensité – et enjolivée de gros ballons de plage à la fin durant Changez tout –, le son aura été étonnamment bon – après le test cacophonique de fin d’après-midi – et Diane aura su passer ses messages avec son globe terrestre gonflable durant Le Locataire et avec une performance homérique de Terre planète bleue.

N’empêche, en dépit de la thématique bien structurée et du message environnemental, dans un tel contexte, on aurait pris quelques chansons légendaires de plus, genre Kamikaze et Le Parc Belmont.

Commentaires (7)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires
facile , Ce commentaire a été désigné comme non-intéressant par les internautes. [Afficher]
...
0
L'incompréensible c'est pour moi l'ignorance qui se dégage de cette personne qui d'après moi ne connait pas dutout Diane et qui n'a aucune idée de sa démarche artistique.

Je pense que si cette personne se donait la peine de faire juste un peu de recherche, elle découvrirait tout un univers de grandeur et d'humanité.

Comment peut-on trouver plate une personne qui chante en 2010

"ne tuons pas la beauté du monde"
Mario Levesque , juin 13, 2010
L'incompréhension
0
L,incompréhensible c'est de constater que certaines personnes sont asser ignorantes pour penser qu'une grande artiste qui met tout son énergie dans le renouvellement soit plate.

Non mais faut tu être...
Mario Levesque , juin 13, 2010
pffff impliqué
0
Tu veux voir des artistes impliqués, avant gardistes qui font passer un message autre qu'avec un chapeau de plume laid sur la tête pis un faux masque de loup...va voir cela :

http://www.youtube.com/watch?v=Vk0n_92iqJU

eric_g , juin 12, 2010
réponse à Line
0
Penses tu vraiment ',ma grande', que je suis allé voir Diane Dufresne en spectacle? Ou ais-je dit d'ailleurs que j'y étais allé?

Son côté humain? Ben on va aller voir mère thérèsa en spectacle si on veut voir un côté humain! Sa façon de faire passer son message? Elle passe aucun message dans ses chansons qui est vraiment plus digne qu'un autre. Son avant-gardisme??? ben c'est ce que je disais, elle a rien d'extraordinaire.

loll dépendant du système, elle est bien bonne. Diane dufresne une révolutionnaire, une punk!

Ses chansons son plate, son look fait dure, bref c'est plate.... arrêtez de vous pâmez dessus!

bla bla bla, pis quoi encore. On peux tu avoir qq1 d'objectif svp?

Line ca doit avoir 40-50 ans ca? C'est ca, une matante qui aime de la musique de matante.
eric_g , juin 12, 2010
Merveilleuse Diane!
0
Tout d'abord en réponse au message ''incompréhensible'': Y'avait ben d'autres shows ce soir là mon grand... T'avais juste à aller voir ailleurs...

Qu'a-t-elle donc pour susciter toute notre admiration??? Son côté humain, sa façon de faire passer ses messages, sa lucidité, son cran, sa folie et surtout, son avant-gardisme!

''La créativité existe dans tous les domaines. L'exprimer, c'est laisser une trace de soi très personelle.'' Diane Dufresne

Être créatif, c'est une façon d'agir au lieu de critiquer pis de rester assis devant sa télévision... Si t'as pas compris le message, ben c'est qu'en quelque part, tu es totalement dépendant du système!
Line , juin 12, 2010
incompréhensible , Ce commentaire a été désigné comme non-intéressant par les internautes. [Afficher]

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy