PDF Imprimer Envoyer
Spectacles - Festival de jazz
Écrit par Philippe Rezzonico   
Lundi, 27 juin 2011 14:24
Mise à jour le Lundi, 27 juin 2011 14:31

Le bassiste Stanley Clarke et le pianiste George Wein ont t honors par le Festival international de jazz de Montral, alors quils se sont vus respectivement dcerns les prix Miles-Davis et Bruce-Lundvall.

Clarke, qui tait de retour sur les planches de la salle Wilfrid-Pelletier avec ses potes Chick Corea, Lenny White, Jean-Luc Ponty et Frank Gambale, de lensemble Return To Forever IV, dimanche, a t lun des bassistes qui a fait passer linstrument dordinaire accompagnateur celui de vedette de premier plan.

Clarke a notamment t linventeur des basses piccolo et tnor et il a largement dbord le jazz-fusion, des artistes rock tels Jeff Beck, Ronnie Wood et Keith Richards layant invit participer leurs projets respectifs. Il est le 18e laurat du prix Miles-Davis, cr en 1994 et visant rendre hommage un artiste de jazz de rputation internationale.

Le papa des festivals

Pour sa part, George Wein est le papa de tous les festivals actuels. Le lgendaire festival de Newport, cr en 1954, qui a vu passer Louis Armstrong, Miles Davis, Duke Ellington, Ella Fitzgerald et tant dautres, cest lui qui la cr.

Loctognaire reoit le prix Bruce-Lundvall, cr en 2009 et dcern une personnalit du milieu des mdias ou de la musique ayant contribu au dveloppement du jazz. Et comment! Pianiste professionnel ds ladolescence, Wein aura t propritaire de club, dune tiquette de disques, producteur et auteur succs.

Souvenir personnel du chroniqueur: avoir vu le monsieur jouer des classiques de Louis Armstrong au fameux Preservation Hall, de La Nouvelle-Orlans, lors de la rouverture du club, neuf mois aprs louragan Katrina. Moment magique.

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy