Rue Frontenac - C'est juste du hockey






C'est juste du hockey PDF Imprimer Envoyer
La chronique de Serge Touchette
Vendredi, 24 juin 2011 09:28

Il y a quelques jours, RDS, sans grande surprise, a annoncé sa décision de remplacer Benoit Brunet par Marc Denis comme analyste des matches du Canadien en vue de la prochaine saison.

À tort ou à raison, Brunet a probablement été l'homme le plus critiqué sur l'île de Montréal après, bien sûr, Gérald « je suis fier d'être montréalais » Tremblay.

Un gentil monsieur Brunet, malgré son bon vouloir, n'a pas vraiment été à la hauteur. S'il connait bien son hockey, il a rarement eu les mots pour communiquer son savoir.

Oui, ces mots, qui manquaient cruellement à son vocabulaire. Résultat : ses carences, trop souvent, nous ont valu des banalités, des propos dénués d'intérêt.

Et l'usage abusif du terme « incroyable ». Tout ce que j'ai vu d'incroyable chez le Canadien, l'an passé, c'est son incapacité de marquer des buts.

Dommage car Brunet avait sûrement mieux à nous offrir. Ce rôle n'aura finalement jamais été le sien.

Benoit Brunet avait sûrement mieux à nous offrir. Photo Archives Rue Frontenac

Sera-t-il meilleur ?

Aurait-il été meilleur dans deux ou trois ans ? Peut-être. Gilles Tremblay, analyste à l'époque où Radio-Canada nous offrait les matches en français, en a déjà fait la preuve. Avec les années, il s'était considérablement amélioré.

Mais aujourd'hui, les réseaux de télé n'ont pas le temps d'attendre car la critique, elle, n'attend pas. Elle est souvent impitoyable, la critique. Elle a la dent longue.

Est-ce que Marc Denis fera mieux que Brunet ? Faudra voir.

Chose certaine, il devra avoir la couenne dure car son travail sera analysé, décortiqué autant que celui de Jacques Martin.

À Montréal, c'est bien connu, il y a un analyste et un coach dans chacun de nous.

Pour l'avoir souvent écouté pendant les entractes, l'ancien gardien de but maîtrise bien à la fois sa matière et son français.

Mais il y a une différence entre une intervention pendant l'entracte et une autre quelques secondes avant la remise en jeu

L'analyste a intérêt à être concis et pertinent, ce qui n'est pas toujours évident. Le défi est donc de taille, surtout dans une ville où la moindre virgule placée à la mauvaise place soulève de grands cris.

« Prends ça cool »

Une excellente maîtrise de la langue, de la rigueur et un peu d'humour sont les ingrédients qui composent une recette gagnante pour un analyste.

Denis, à première vue, est bien armé. Il m'apparait parfois un peu coincé, mais c'est là une chose qui se corrige.

Là-dessus, je me permets de lui donner un petit conseil : prends ça cool, bonhomme. Fais tes devoirs et amuse-toi. Après tout, c'est juste du hockey.

Un beau risque

Autre dossier: Andrei Markov.

Pierre Gauthier a réalisé un bon coup en octroyant un contrat de trois ans au défenseur de 32 ans.

Markov, c'est vrai, est devenu un joueur à haut risque, lui qui a été blessé sérieusement deux fois au cours des dernières années. Mais il se veut aussi un beau risque. Et en santé, il est parmi les cinq défenseurs les plus complets de la ligue et un atout combien important pour l'attaque massive.

Bref, Gauthier a pris une sage décision.

Cela dit, je ne suis pas tombé de ma chaise lorsque j'ai appris que le Canadien n'était pas intéressé à Jaromir Jagr.

Le Canadien, c'est bien connu, n'est jamais chaud à l'idée d'embaucher des gloires vieillissantes.

Je ne dis pas que Jagr aurait été la solution. Je dis simplement qu'il aurait eu sa place, si petite soit-elle, au sein d'une attaque, qui n'a ni dent, ni... dentier.

Commentaires (5)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires
3 équipes Descripteur/Analyste
0
Tant que RDS se limitera à une seule équipe pour décrire les matchs du Canadien, il y aura ces critiques au sujet de Pierre, Benoit et Yvon avant. 82 matchs avec les mêmes 2 personnes. RDS ont Alain Crête, Denis Casavant et même André Côté (chasse et pêche) qui sont d'excellents descripteur... si on les utilise bien! Avec 2 ou 3 équipes pour les 82 matchs on verrait les défauts de chacun... moins souvent!!!
Nicolas , juin 27, 2011
Je rêve ou quoi??
0
Je n'ai rien contre Marc Denis qui soit disant en passant se débrouille très bien en onde mais avouons qu'il n'a pas encore mériter ses gallons en tant que journaliste à RDS.

Dire qu'il y a une personne qui serait tout désigner pour accomplire se boulot, je parle de l'as des as, le maître incontester des ondes, le seul et unique... Dany Dubé!! je ne comprend pas pourquoi se gars la est encore commentateur sportif à la radio. Ses commentaires sont integres et intelligents, il d'écrit les parties de hockey avec tellement d'aisance et possede un vocabulaire du français exemplaire.

En tous cas ds mon livre à moi, il aurait été la personne tout désigner pour se poste tellement convoiter. Passer une belle journée à tous.
yvan , juin 26, 2011
...
0
C'est vrai que le Canadien n'est jamais chaud à l'idée d'embaucher des gloires vieillissantes.

Il préfère des plombiers sans talent à la Travis Moen, Paul Mara, Tom Pyatt, etc.

Mais les fefans moutons acceptent de payer pour ça et d'avaler des couleuvres. Bêêêêêêêêêê.......
Red Berenson , juin 24, 2011
pardon?
0
"Le Canadien, c'est bien connu, n'est jamais chaud à l'idée d'embaucher des gloires vieillissantes."

au contraire je trouve que le canadien est un peu le CHSLD de la LNH

Quelques exemples..

-paul mara ( 2 fois)
-alex kovalev
-Hal gill
et on pourrait en rajouter bcp , bien que certains ont apportés leur modeste contribution le temps de quelques parties la majorité n`a eue d`utilité que de priver la jeune releve d`experience et de temps de glace précieux pour que ensuite l`équipe les abandonne et les laisse aller pour des peanuts et nous on ne peut que les voirs éclore dans d`autres équipes.

Bien beau le recyclage mais comme le proverbe le dit "on fait pas du neuf avec du vieux.

Alain , juin 24, 2011
Juste du Hockey
0
Est-il possible que l'on parle ou écrit encore hockey, le 24 juin, mais en ce quiconcerne Benoit, à sa défense, il y a 82 matchs en saison plus les séries. Il y a une époque, pas trop lointaines où il y avait du hockey à Radio Canada, TVA, TQS. Être derrière le micro tout le temps, ça doit user son gars. Oui, certains soirs je le trouvais ennuyant surtout quand il sympatisait avec les coups vicieux, mais dans l'ensemble de ces années, il s'est débrouillé avec les moyens du bord. Il sera sans doute mieux entouré l'automne prochain.
Gaetan Depelteau
Gaetan Depelteau , juin 24, 2011

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy