PDF Imprimer Envoyer
Nouvelles gnrales - International
Écrit par Jean-Franois Codre   
Lundi, 27 juin 2011 15:41
Mise à jour le Lundi, 27 juin 2011 16:35
Les chocs mondiaux vont se multiplier, prvient l'OCDE dans un rapport rendu public lundi. L'organisme pointe du doigt l'interconnectivit de tous les rseaux mondiaux et identifient cinq risques majeurs: une pandmie, une cyber-attaque, une crise financire, un conflit socio-conomique ou une tempte gomagntique. L'un d'eux concerne particulirement le Qubec.

Si les chocs mondiaux seront plus frquents, c'est en raison de limbrication croissante de lconomie mondiale et de la rapidit avec laquelle les personnes, les biens et les donnes se dplacent, estime l'organisme, qui dfinit un choc mondial comme l'apparition soudaine d'un vnement avec de graves consquences disruptives et touchant au moins deux continents.

Les chocs mondiaux peuvent tre dus un vnement qui affecte le monde entier peu prs en mme temps, comme une collision de la Terre avec un astrode majeur, ou ils peuvent tre la consquence d'vnements plus subtils qui dbutent localement et se propagent des endroits loigns du globe, crit-on. Ce qui permet au deuxime type d'vnement de se propager, ce sont les interconnexions et interdpendances caractristiques de l'conomie mondiale moderne. Il y a plusieurs rseaux de ce type: les marchs financiers, l'Internet ou tout simplement des avions transportant des passager infects par un virus dangereux.

La hausse du prix du bl a t un facteur du renversement du gouvernement Tunsien, mais elle tait elle-mme tributaire dune srie dvnements environnementaux et conomiques. Photo darchives Reuters

Le rapport de l'OCDE, intitul Les futurs chocs mondiaux, explique par exemple comment une srie d'vnements en apparence distants (un feu de fort et une scheresse en Russie, des inondations au Canada, en Australie et aux tats-Unis), combine la croissance conomique en Chine et en Inde, ont propuls le prix du bl la hausse l'chelle mondiale.

Cette hausse est elle-mme devenue un facteur dans le printemps arabe, qui a vu les gouvernements de la Tunisie et de l'gypte tre renverss, la Lybie tomber en guerre civile et une srie d'autres pays composer avec la rvolte populaire, plus ou moins violente selon les cas.

L'tude se base sur une srie d'autres tudes pralables analysant cinq risques majeurs prcis:

La popularit du transport arien peut aider propager des virus. Photo darchives Reuters

1- Une pandmie

Selon l'OCDE, la forme la plus probable de pandmie risque d'tre due une nouvelle forme du virus de l'influenza A.

Durant une pandmie, des chocs d'offre sont prvisibles dans les domaines du transport, des changes commerciaux, des systmes de paiement et des services publics, note le rapport.

Le fait que de plus en plus de gens, l'chelle mondiale, soient concentrs dans des zones urbaines augmente les risques, tout comme la popularit du transport arien et l'existence de rseaux de contrebande d'animaux, qui peuvent aider propager des virus qui ne se propagent que d'un animal un humain.

Le systme financier mondial est si complexe qu'il est amplement capable de se dtruire de lui-mme. Photo darchives Reuters

2- Une crise financire

La dpendance de la demande des consommateurs et des investissements des entreprises envers l'endettement rend l'conomie relle susceptible aux soubresauts des marchs financiers, note l'OCDE.

Comme l'a dmontr la crise financire de 2008, le systme financier mondial est si complexe qu'il est amplement capable de se dtruire de lui-mme, avec un apport minime du monde extrieur, constate-t-on.

3- Une cyber-attaque

Le scnario a maintes fois t apprhend, mais les risques demeurent mineurs, estime l'OCDE, allant ainsi contre-courant de la croyance populaire.

Ainsi, il serait hautement improbable qu'une seule attaque informatique puisse avoir la capacit de se propager au point de constituer un choc mondial.

Pour faire des dommages, une attaque informatique devrait vraisemblablement tre combine un autre dsastre pour crer la tempte parfaite, estime-t-on. Photo darchives RueFrontenac.com

Un autre scnario, un peu plus probable serait celui d'une succession de multiples attaques informatiques indites (zero-day) contre des infrastructures cls par des individus de grand talent, de grande dtermination et qui ne seraient pas proccups par les dommages que ces actions pourraient leur causer eux-mmes.

Trs peu d'attaques informatiques ont eu un impact mondial et celles-ci n'ont pas dur longtemps note le rapport, selon lequel le risque le plus important vient probablement d'une attaque perptre par quelqu'un ayant dj accs de l'intrieur aux rseaux transmettant les informations les plus importantes, celles des banques par exemple, qui ne sont pas relies Internet.

Pour faire des dommages, une attaque informatique devrait vraisemblablement tre combine un autre dsastre pour crer la tempte parfaite, estime-t-on.

4- Une tempte gomagntique

Ce type de tempte, explique le rapport, peut d'abord dstabiliser tous les systmes s'appuyant sur le positionnement par GPS. Plus intenses, elles peuvent aller jusqu' surcharger les circuits lectriques ou mme faire fondre des pices de transformateurs haute tension.

La position gographique du rseau d'Hydro-Qubec et ses 1000 kilomtres de lignes haute tension l'ont rendu sensible aux temptes gomagntiques, juge lOCDE. Photo darchives RueFrontenac.com

Comme la production mondiale de transformateurs de haute tension est d' peine 70 100 units par anne, des dgts majeurs pourraient prendre des annes tre rpars et ainsi provoquer de vastes pannes.

Le rapport relve les vnements survenus au Qubec en 1989, quand une tempte gomagntique avait endommag sept compensateurs d'lectricit statique du complexe La Grande et avait entran une panne de plusieurs heures dont les cots totaux pour Hydro-Qubec ont t estims 6 G$ US.

La position gographique du rseau d'Hydro-Qubec et ses 1000 kilomtres de lignes haute tension l'ont rendu sensible aux temptes gomagntiques, juge-t-on. Des mesures ont t apportes pour mieux protger les quipements, mais le rseau d'Hydro-Qubec n'a videmment pas boug et est toujours aussi long.

l'chelle mondiale, une tempte gomagntique du mme ordre que la pire jamais enregistre jusqu' prsent, en 1859, provoquerait aujourd'hui des dommages estims 7 trillions de dollars US (7 000 000 000 000$ US).

5- Une crise socio-conomique

En apparence thorique il y a quelques mois peine, la menace d'une crise socio-conomique apparat maintenant bien relle, la suite des multiples rvoltes populaires ayant constitu le printemps arabe.

L'OCDE peroit cette menace principalement comme secondaire, en ce sens qu'elle est surtout susceptible de se produire dans un deuxime temps, aprs qu'une autre crise ait dstabilis un pays.

Si un pourcentage suffisant de la population vulnrable est incapable de pallier aux effets d'un vnement, le stress sur la stabilit sociale peut atteindre un point critique et crer une crise, explique-t-on.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les rapports (PDF) sur:

Commentaires (4)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires
Une phrase connue...
0
Une des caractristiques de notre existence c est son imprvisibilit...
Ohhhh! C trrible!
POURVOU QU CA DOURRE!!...
N.L. , juin 28, 2011
Aprs la rencontre du Bilderberg Group...
0
Bon et voil les prdictions...cela semblent comme un scnario prpar d'avance par ces hurluberlus d'ingnieurs sociaux-conomique qui veule contrler nos moindre faits et gestes...On est pas des caves Bon Sang!
Conspirationiste , juin 28, 2011
Chef d'orchestre
0
"Une attaque informatique devrait vraisemblablement tre combine un autre dsastre pour crer la tempte parfaite"

Vous n'insinuez videmment pas que les Etats-Unis pourraient fermer l'internet compltement en cas de dsordres sociaux, j'espre...
Les Amricains ayant rcemment qualifi les pirates informatiques de "terroristes suceptibles de subir une riposte militaire", ont peu penser que la fin justifiera, encore une fois, les moyens, c'est--dire le meurtre gratuit d'innocents.
Ben Bernanke , juin 28, 2011
La ralit........
0
Trs beau compte-rendu.

Malheureusement, ici au Qubec, il y a de a belle lurette, que les qubcois vivent de la pense magique, ne discuter pas de ces choses, vous risquez d'etre pris pour un hurluberlu?
Avocat du diable , juin 27, 2011

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy