Rue Frontenac - Outremont-Brooklyn: une ligne d'autocar hors-la-loi pour les juifs hassidiques






Outremont-Brooklyn: une ligne d'autocar hors-la-loi pour les juifs hassidiques PDF Imprimer Envoyer
Nouvelles générales - Enjeux
Écrit par Fabrice de Pierrebourg   
Mardi, 12 mai 2009 17:05
Mise à jour le Mercredi, 13 mai 2009 15:54

Une compagnie montréalaise exploite sans les autorisations nécessaires, au vu et au su des autorités municipales, deux liaisons quotidiennes «clandestines» par autocar entre Outremont et Brooklyn pour accommoder la communauté hassidique et à un prix défiant toute concurrence.

Vingt-deux heures quinze, quelque part sur le chemin Bates, aux limites des quartiers d'Outremont, de Côte-des-Neiges et de Mont-Royal. Un gros autocar blanc new-yorkais, identifié aux couleurs d'Excellent Bus Service, est stationné depuis trois quarts d'heure dans la pénombre, moteur en marche.

À quelques mètres de là, derrière une haie, une dizaine de hassidim terminent leur prière, puis grimpent un à un dans le véhicule pour s'asseoir tous ensemble à l'avant. L'autocar est bondé. Certains de ses passagers l'attendaient depuis 9 heures, assis avec leurs énormes valises. Les autres sont arrivés au compte-gouttes dans des fourgonnettes. Il y a là beaucoup de familles, mais aussi des jeunes. Il y a de l'excitation dans l'air. On se salue à travers les vitres.

Chaque soir ou presque, cet autocar fait monter des passagers à Outremont, à destination de Brooklyn.

Une scène de départ classique... Ce soir-là, les juifs orthodoxes, facilement identifiables, représentent plus de la moitié de la clientèle.

115$ l'aller-retour

Soixante-cinq dollars l'aller simple, 115$ l'aller-retour. Voilà ce qu'il leur en coûte en général pour se rendre à New York et revenir à Montréal. Questionnée sur l'existence de cette ligne Montréal-Brooklyn, Excellence Bus Service nous a mentionné agir «comme sous-traitant pour le compte de Heimann Bus».

Le nom de Heimann est cité dans plusieurs sites Internet et forums apparentés à la communauté juive comme un transporteur offrant un service régulier sur la ligne Montréal-Brooklyn. Certains de ses habitués ont même créé une page Facebook. L'un des numéros de téléphone qui y sont indiqués correspond à celui de l'agence de voyage Tov Travel et Bus Tours Canada, établie à Outremont.

L'existence de cette ligne a aussi été mentionnée lorsqu'un autocar a eu un accident de la route près d'Albany, en novembre 2008.

Tov Travel et Heimann ont aussi une adresse commune dans Wilson Street, à Brooklyn. Selon ce que RueFrontenac.com a pu apprendre en se faisant passer pour un client éventuel, un autocar part chaque soir de Brooklyn vers 21 heures pour une arrivée prévue aux alentours de 6 heures du matin dans le secteur Hutchinson-Van Horne. Le départ de Montréal vers New York a lieu le soir entre 22 et 23 heures.

Le problème est que ni Tov ni Heimann ne détiennent le «Permis de transport par autobus» obligatoire pour ce «type de transport contre rémunération» et délivré par la Commission de transport du Québec (CTQ).

«Leurs noms n'apparaissent pas dans les fichiers», a confirmé Richard Angers, responsable des communications de l'organisme gouvernemental, après vérification.

En revanche, Excellent Bus Service est inscrit sur un autre registre, celui des «propriétaires et exploitants de véhicules lourds». Ce qui l'autorise à circuler au Québec.

Autocars déjà saisis par la SAAQ en 2002

Tov Travel, dirigée selon le Registre des entreprises du Québec par un dénommé Jakob Heiman, a déjà eu maille à partir avec le ministère des Transports. En 2002, deux de ses véhicules qui se rendaient à New York ont été interceptés par les contrôleurs de la SAAQ et renvoyés à Montréal, faute de détenir un permis de la CTQ en bonne et due forme.

Cela faisait pourtant des années que la communauté juive hassidique locale agissait de la sorte. Pour des motifs religieux, ont-ils plaidé alors. Seuls les autocars de Tov, disaient-ils, leur permettaient de voyager entre eux, de séparer les hommes et les femmes, de consommer une nourriture kascher et de supprimer vidéo et radio.

Invité à se conformer aux règles en vigueur, Tov a déposé en novembre 2002 une demande pour deux permis de transport par autocar, pour une liaison quotidienne (sauf lors des fêtes juives et du sabbat) entre Montréal, Boisbriand et Brooklyn.

Greyhound et Adirondack, qui offrent une ligne régulière et officielle à partir du Terminus Voyageur, au centre-ville, se sont d'abord vigoureusement opposés à cette demande, tout comme des citoyens d'Outremont.

En l'absence d'éléments nouveaux, la requête a été enterrée en octobre 2005 par le commissaire Léonce Girard, après une dizaine de jours d'audience qui ont parfois tourné au chaos.

Outremont est au courant, mais...

On pensait la ligne enterrée. Ça n'a pas été le cas. Non seulement cette ligne serait toujours offerte en contravention avec les lois en vigueur au Québec, mais elle bafoue aussi le règlement 1171 de l'arrondissement d'Outremont, «relatif à la circulation et au stationnement».

Lorsqu'il a été promulgué en 2003, celui-ci interdisait toute circulation dans ses rues d'autocars «servant au transport interurbain, interprovincial et international», hormis le transit par l'avenue Van Horne.

Celui-ci a été édulcoré en 2007 pour permettre aux hassidim de monter leur propre «terminus» à proximité d'une de leurs écoles, avenue Atlantic.

«C'est un secteur commercial et industriel, explique Alain Titley, chargé des communications à Outremont. Le but était d'empêcher que leurs bus fassent presque du porte-à-porte dans les petites rues, [...] d'éloigner les nuisances.»

Pourtant, il n'est pas rare, comme le représentant de RueFrontenac.com a pu le constater, que ces autocars empruntent en pleine nuit des rues résidentielles, telle que la rue Ducharme, plutôt que les quelques artères autorisées.

Pierre Lacerte, citoyen d'Outremont qui anime un blogue assez caustique, a pour sa part photographié à diverses occasions, et parfois en plein jour, plusieurs de ces cars délinquants dans les petites rues de l'arrondissement. M. Lacerte avait dénoncé cet état de fait dans un mémoire déposé devant la commission Bouchard-Taylor.

Cette situation est-elle connue de l'arrondissement? «Oui, on a eu des plaintes à ce sujet», confirme Alain Titley. Mais avouant l'impuissance de l'administration face à cette «desserte qui est assez régulière», il conseille plutôt à ceux qui en seraient témoins de prévenir la police, «si l'autobus est en mouvement, ou la sécurité publique d'Outremont, s'il est à l'arrêt».

Pourquoi alors ne pas revenir au règlement initial de 2003, puisque ce transporteur ne respecte pas les règles? «C'est du ressort du conseil d'arrondissement», répond M. Titley. Greyhound n'a pas souhaité faire de commentaires.

Ruefrontenaccom a contacté les bureaux de TOV à Montréal afin d'obtenir leurs commentaires. Un interlocuteur a indiqué que quelqu'un allait rappeler, mais personne n'a donné suite jusqu'à présent.

À lire également: Outremont sévit contre des juifs hassidiques

Commentaires (12)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires
Taxes et impôts fonciens pour les biens religieux
0
Afin d'établir une justice que tous les biens de toutes les religions soient assujettis aux taxes y compris l'impôt foncier pour les municipalités et conseils scolaires.
Nous les contribuables n'avons pas à subventionner les caprices religieux comme nous ne subventionnons pas la consommation du chocolat ou caviar. Faut aussi taxer le vin de messe une piquette d'ontario.
Comme Israël est une démocratie et qu'elle à 17% d'arabe israélien et que nous avons .00008% d'Hassidim-Québécois, leur accorder les mêmes droits qu'ils accordent aux musulmans en Israël.
guillaume bonhomme , février 19, 2010
Bienvenu à la convivialité d'un quartier traditionnel.
0
Comment pourrait-on même commencer à expliquer tout ça à une culture gentrifiée de nantis yuppies sans enfants ou famille, et qui est orientée au culte de l'individualisme et le "cash". Donc, essayons même pas. Le but de ces histoires ethnocentriques qui commencent à faire chier au point à savoir c'est quoi les vrais motifs de faire circuler soudainement ces stupidités qui passent pour des reportages au sujet des us et coutumes des communautés culturelles qui trouvent des solutions communautaires pour répondre à leurs besoins. Comment expliquer ça à un individualiste? De toute façon, il n'y a aucune explication sur la planète qui pourrait satisfaire les préjugées de ceux et celles qui sont vouées à picosser sur n'importe quoi pour mépriser les valeurs et les coutumes de ces communautés culturelles qui dérangent dans les quartiers dont certains et certaines veulent gentrifier, spéculer et exclure la différence amenée par ces communautés traditionnelles. Donc le truc est d'être subtile et de trouver une maladie pour ces communautés et utiliser les représentants de quartier et de la ville et autres ignorants pour faire une "jobbe" sur n'importe quelle communauté culturelle qui oserait déranger ces "fancy" affairistes et arrivistes qui envahissent le quartier avec leurs autos et leurs habitudes individualistes. Une suggestion à ces énergumènes du modernisme, essayez donc une de ces solutions de transport en commun communautaires avant de critiquer. Quand on regarde la qualité du transport en commun dans cette ville infestée d'autos et de smog, il est difficile de critiquer toute solution communautaire qui pourrait améliorer la situation maladive qu'apporte les yuppies et leurs "chars" en pleine ville.
Brian Szczepanik , mai 15, 2009
transport juif sur Brooklyn
0
ce genre de transport particulier existe depuis au moins 50 ans. Certains ethniques (juifs, haitiens, hindoux...)preferent voyager entre eux, ainsi dans les ghettos juifs de Boisbriand, Outremont etc.. on loue un autocar chez TOV, pour faire la navette entre Brooklyn - les Catskills & Montreal deposant les passagers un peu partout dans l'etat de NY. Ce n'est rien de nouveau , de plus, les permis ne relevent surtout pas de la ville de Outremont. Les passagers transportent leurs propres bouffes cacheres. Les memes services sont exploites entre Montreal & Brooklyn et Montreal & Toronto par les groupes mentionnes plus haut.
g . r. portelance , mai 13, 2009
Quel scoop incroyable!
0
Je vois que vos journalistes n'ont pas perdu leur réflexe démagogique très «Journal» de débusquer des scandales, là où il n'y en a pas. Qu'est-ce qu'on en a à foutre que des gens s'organisent des voyages d'autobus en groupe?
Martin , mai 13, 2009
C'est votre problème !
0
Chu content de ne pas habiter à Outremont !
Fortin , mai 13, 2009
Respecter les lois
0
Pour que des personnes puissent vivre ensemble et collectivement tout en maintenant un niveau de paix sociale adéquat il faut à priori que tous obéissent aux mêmes lois.
Les accommodements religieux ne peuvent que créer la ghettoisation, la haine et le chaos.
Je souhaite que les élu(e)s d'Outremont se remémorent la déclaration suivante de Mustapha Kemal Ataturk:" Les politiciens qui ont de besoin de la religion pour gouverner sont des lâches."
Notons ici que du temps d'Ataturk le mot politicienne n'existait pas.

André Drouin Hérouxville Qc
André Drouin , mai 13, 2009
pas taxes a boisbriand
0
si vos reporter veulent couvrir un autre scandale qu ils telephonent a la ville de boisbriand pour verifier combien ne payent pas leur taxes municipales dans le village enclave que les hassidique se sont fait pour se couper du reste de la race qui n est pas elue.
les maisons de 250 000$ sont donc mis au enchere mais ont doit prendre l hypotheque de350 000$ avec?
lucd , mai 13, 2009
Hmm...
0
Wow, c'est un scandale! Pourquoi vous n'appelez pas la police? Ah oui, c'est parce qu'ils ne font rien d'illégal. N'avez vous rien de mieux a rapporter? Il me semble que si c'était un autocar de Trois-Rivieres ou Chicoutimi, l'histoire n'aurait pas autant de mordant.
Alex Langevin , mai 13, 2009
Votre article , Ce commentaire a été désigné comme non-intéressant par les internautes. [Afficher]
Que la pointe de l
0
Des étudiants juifs américains viennent étudier au Québec c'est gratuit et se font soigner a l'hopital juif de montreal gratuitement en retour d'un don en argent, et changent les règlements de stationnement autour des écoles et synagogues, pour pouvoir stationner les jours de fetes de plus ils allument des feux un peut partout pour bruler leurs effets personnel dans des sac de plastique se foutant des règlements municipaux
marc , mai 13, 2009
Pourquoi ce va-et-vient continuel ?
0
Un bon dossier qui mériterait d'être poursuivi. En effet, pourquoi ces navettes quotidiennes entre Montréal et Brooklyn ? Pour prier ? Regardez plutôt du côté du trafic des cartes d'assurance maladie grâce auquel des centaines d'amis et de parents américains viennent profiter de notre système de santé en échangeant leur identité avec celle de leurs complices d'Outremont.
Pierre Schneider , mai 13, 2009
La plus insignifiante forme de vie sur terre
0
Voila comment un Juif Hassidique pense a propos des Quebecois! Nous sommes des Infideles! Sans loi ni Morale! Comment voulez vous qu'ils arrivent a respecter nos lois si ils ne nous considerent meme pas comme ce que nous sommes. Comme en Israel, les voisins, ca sert a rien et ca nuit a la bonne marche des choses. Donc, le modus operandi sera toujours: Negation, Ignorance, Mepris. Ne vous attendez surtout pas a plus de ces gens.
Ils en sont encore a la segregation des sexes!
En gros, c'est comme la poule qui vient de trouver une montre, elle va demeurer une poule, on va pas changer ca.
Claude Beaumier , mai 13, 2009

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 

Aussi sur Rue Frontenac - Nouvelles