Rue Frontenac - Un bien dur week-end






Un bien dur week-end PDF Imprimer Envoyer
La chronique de Martin Leclerc
Dimanche, 01 février 2009 16:38

Le week-end du Cholesterol Bowl tire à sa fin et ce n'est pas moi qui m'en plaindrai. Le jour où Pfizer inventera une sorte de Drano liquide capable de débloquer les artères des amateurs de sports qui s'empiffrent de gras trans en regardant la télé, elle doublera probablement les revenus que lui procure son plus gros vendeur, le Viagra...

Le lendemain du Super Bowl, l'Amérique se réveille toujours avec les artères un peu plus étroites et un sérieux mal de bloc. Et ce sera encore le cas lundi. À Montréal, même si le week-end n'est pas encore fini, l'heure du bilan sera peut-être encore plus difficile.

Tout a commencé vendredi soir lors du combat de championnat du monde opposant Hermann Ngoudjo à Juan Urango.

Le courageux boxeur du groupe GYM avait entrepris la semaine en personnifiant un futur champion du monde. Il l'a terminée avec la mâchoire broyée et brochée. Le voilà condamné à manger mou pour quelques mois.

Si vous voulez mon avis, aussi courageux soit-il, Ngoudjo est aussi condamné à ne jamais remporter la couronne mondiale (IBF) qu'il convoitait vendredi. Ni aucune autre d'ailleurs. Ce garçon possède de belles qualités, mais il n'a pas la puissance nécessaire pour s'illustrer chez les 140 livres.

Grâce aux talents de matchmaker d'Yvon Michel, Ngoudjo s'était façonné une belle fiche depuis ses débuts. Mais une fois arrivé dans les ligues majeures, le matchmaking ne fonctionne plus. On affronte de solides cogneurs capables d'encaisser et il faut faire le boulot.

Depuis qu'il a fait son entrée dans les majeures au début de 2007, Ngoudjo présente une fiche de 2-3.

Un compte de dix pour Gorges

Josh Gorges en est un autre qui a dû souffrir de migraine en attendant que le coup d'envoi du Super Bowl soit donné.

Le défenseur du Canadien a clairement été victime d'une commotion cérébrale samedi après-midi quand Denis Gauthier lui a enfoncé un avant-bras dans le visage pour conclure une retentissante mise en échec aérienne.

Gorges a énormément de caractère. Mais Gorges est magané, comme on disait dans le film Slap Shot. On lui accolera certainement une étiquette de guerrier pour avoir eu le cran de revenir au jeu après cette agression. Mais à la veille d'un rude affrontement contre les Bruins, le Canadien aurait dû minimiser les risques et se passer de ses services pour le reste de la journée.

La brigade défensive du Tricolore prouve déjà, chaque jour, qu'elle a besoin de renfort. Depuis la pause des Fêtes, l'intensité a grimpé d'un cran et les défenseurs du CH ont plus de difficulté à livrer la marchandise. Ce n'est certainement pas le temps de perdre l'un des quatre premiers arrières.

En passant, Bob Gainey avait dépêché un espion samedi à Columbus au match opposant les Blue Jackets aux Stars de Dallas.

Le Canadien ne jouera pas contre Columbus d'ici à la fin de la saison. Et son prochain match contre Dallas est prévu pour le 8 mars. Tirez-en vos propres conclusions.

Le sport mène à tout

Une petite note amusante pour terminer.

Il y a un peu plus d'un an, George Mitchell provoquait un raz-de-marée médiatique sans précédent dans le monde du sport nord-américain en publiant un volumineux rapport qui identifiait 89 joueurs du baseball majeur ayant eu recours à des substances visant à améliorer leurs performances.

Or, revoilà Mitchell au centre de l'actualité puisqu'il y a une dizaine de jours, le président Barack Obama l'a nommé à titre d'envoyé spécial au Moyen-Orient.

Après avoir cuisiné l'entraîneur personnel de Roger Clemens et traqué le courrier d'Éric Gagné, voilà cet ancien sénateur du Maine (et ex-directeur des Red Sox de Boston) chargé de mettre fin à un conflit insoluble dans la région la plus instable de la planète!

De mauvaises langues disent qu'il n'y avait pas de meilleur environnement que le baseball pour le préparer à cette mission.

Commentaires (1)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires
D'accord
0
Content de te lire. C'est bon. Et je suis d'accord avec toi concernant Ngoudjo
Mario , février 01, 2009

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy