Rue Frontenac - Laissez faire les chatouilles! Ce soir on rit aux Olivier






Laissez faire les chatouilles! Ce soir on rit aux Olivier PDF Imprimer Envoyer
Le blogue de Pascale Lévesque
Dimanche, 15 mai 2011 20:02

Pas besoin de se chatouiller. Ces sages paroles des Chick’n Swell devraient désormais être la devise du gala Les Olivier. Cette treizième fête des clowns signe la troisième animation du trio, à qui on n’ose pas trop confier de budget afin de mettre à l’épreuve son imagination débridée. Une fête des clowns où, pour une fois, la compétition… eh bien, il y a de la compétition tout court! Dans le lot, pas moins de 11 premières de spectacles admissibles au concours. Difficile de choisir entre les shows de Mike Ward, Martin Petit, Cathy Gauthier, Guy Nantel et Patrick Groulx comme spectacle de l’année. Ce texte est illustré par les photos de Catherine Lefebvre et de Pascal Ratthé.

Jean-François Mercier a reçu l’Olivier de l’année.

22 h 10 Jean-François Mercier n’a peut-être pas gagné ses élections, mais il a gagné le cœur du public, qui l’a élu Olivier de l’année après une mainmise de trois ans de Louis-Josée Houde sur ce prix. Une excellente nouvelle parce que, d’autant plus, comme l’avait annoncé Rue Frontenac en primeur au lendemain de sa défaite du 2 mai dans Chambly-Borduas, son émission Un gars le soir reviendra cet automne à l’antenne de V. Reste que si on pouvait  remettre un autre prix ce soir, ce serait aux Chick’n Swell qu’on devrait le donner d’emblée.

22 h 05 Comment provoquer un standing ovation dans un gala télé ? Inviter Denise Filiatrault et Dominique Michel ! Le duo de « pitounes » de presque 80 (Denise fête son anniversaire demain) et 78 ans (Dodo va fêter en septembre) sait toujours comment voler la vedette avec un minimum de paroles. « OK, OK… ça suffit, on veille pas tard, nous autres ! » ont-elles lancé au public qui les applaudissait sans cesse lorsqu’elles présentaient le prix de l’humoriste de l’année.

22 h 00 Qui est clown malgré lui ? Avez-vous gagné vos élections citron ? Eh ! bien, vous avez voté toute la soirée pour… Gérald Tremblay ! Faisant de lui le tout premier lauréat du prix Citron des Olivier. Malheureusement, il ne semble pas être là pour recevoir son prix. J’imagine qu’il voudrait remercier tous ceux qu’il ne connaît pas et qu’il n’est pas au courant qu’ils font ces choses-là », a déclaré Jean-François Mercier, à qui on avait confié la mission de remettre ce trophée bien spécial.

21 h 45 Martin Petit rafle tout avec son Micro de feu. C’est presque logique tellement son spectacle était complet. Pour voir un humoriste au sommet de son art… rien de mieux que ce one-man-show. Avec ses deux Olivier sur cinq nominations, pour spectacle de l’année et meilleurs textes, c’est plus que Gilles Duceppe et ça fait surtout de lui le grand gagnant de la soirée. Sans oublier qu’il y avait cette année, je répète, onze nouvelles productions d’humour.

L’équipe de Midi Morency.

21 h 15 Ici, en coulisses, tout le monde veut jaser à l’équipe de Midi Morency. Et, soit dit en passant, à Laurent Paquin et Guy Jodoin, qui animent aussi à CKOI. Ça sent le ménage à la station… Et parlant de ménage, Dominic Paquet et Philippe Bond sont arrivés pour une petite séance photo sur la toile dans la salle de presse propres comme des sous neufs ! Débarrassés de la mélasse, des canneberges et des plumes.

21 h 05 Quelle ironie de St-Jean-de-L’Ironie, quand même ! Midi Morency qui remporte le prix de l’émission de radio humoriste une semaine après que son animateur, François Morency, a annoncé, en ondes, que c’était la fin. D’ailleurs, sur scène, Olivier en main, on sentait que l’humoriste avait du mal à parler tellement il avait la gorge nouée par l’émotion. « C’est la 4e année de suite que vous nous honorez avec ce trophée, et ce sera la dernière vendredi qui arrive. Ce prix n’est pas banal. Je suis fier de faire partie de cette gang. 1300 shows : le public, vous avez été d’une fidélité incroyable, je le prends vraiment personnel », a-t-il déclaré sur scène.

20 h 55 Le numéro du cirque des Chick’n Swell méritait amplement le trophée du meilleur numéro de l’année. Malheureusement, ceux qui ont vu le numéro uniquement à la télé lors de la diffusion du gala Juste pour rire où il était présenté n’ont pas pu apprécier toute l’ingéniosité de ce que les Chicks ont réalisé. J’y étais et je peux dire que j’ai rarement vu un standing ovation aussi spontané.

Jean-François Mercier

20 h 45 Mario Dumont – c’est pas lui le gagnant du prix Citron –, comique malgré lui ? Ah non… on m’informe que ce prix est remis à la fin de la soirée seulement. « Penses-tu vraiment qu’il aurait été le premier gros cave à Ottawa? » demande Mario à Peter MacLeod à propos de l’entrée en politique de Jean-François Mercier. Hum... l’ex-chef de l’ADQ ne se doute pas à quel point il s’expose à des poursuites en lançant ce genre de ligne. Il aurait peut-être dû consulter Vincent Marissal, de La Presse, et l’équipe de Tout le monde en parle... et, surtout, l’ancien député indépendant de Portneuf André Arthur.

20 h 15 C’était un peu une évidence, mais En audition avec Simon a remporté l’Olivier dans la catégorie des nouveaux médias. Et ce, même si Contrat de gars assurait une forte compétition.

Guillaume Wagner

20 10 Dans la salle de presse, installée dans la salle Jean-Desprez de Radio-Canada, Guillaume Wagner multiplie les entrevues. Le « Nobody » d’Un gars le soir est devenu un « Body », visiblement. « Je suis ému ! » me confie-t-il, étonné de vivre en public un sentiment, ce qu’il garde habituellement pour le privé. À quel point ce prix peut-il faire une différence dans la vie d’un comique de la relève ? « Pas au point de te transformer en Louis-José Houde du jour au lendemain, mais je crois que c’est le genre de reconnaissance qui te donne le droit à ta chance. Petit scoop, la gang des Nobodys de Jean-François Mercier, dont Guillaume et Kim Lizotte, ont organisé un spectacle spécial en prévision de Juste pour rire cet été. On peut penser qu’on y verra aussi Pierre Hébert, Adib, Korine Côté et compagnie.

20 h Guillaume Wagner remporte le trophée de la découverte de l’année. Encore une fois, comme pour le gala en général, cette catégorie était très relevée et ceci étant dit, un conseil : surveillez les noms de ceux qui y étaient inscrits. L’avenir sera assurément profitable pour eux. D’ailleurs, vous pourrez voir Guillaume, sa copine, Kim Lizotte, qu’il a remerciée au micro, Étienne Dano, Pierre Hébert et Korine Côté dans l’émission Les 5 Prochains, diffusée dès mardi à ARTV. Laquelle brosse un portrait du parcours des jeunes recrues de l’humour.

19 h 45 C’est pas parce qu’on rit que c’est drôle. Surtout dans l’actualité et, cette année, l’académie des clowns a décidé d’honorer ces personnages qui nous font rire jaune à longueur d’année. Et c’est vous, le public, qui aurez le dernier mot sur votre « humoriste malgré lui » de l’année. En nomination pour le prix Citron : le maire de Montréal, Gérald Tremblay, la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, le maire de Québec, Régis Labeaume, le maire de Saguenay, Jean Tremblay, et Bernard Gauthier, de la FTQ-Construction. Bref, politiciens et humoristes = même ADN.

Le iPad géant des Chick’n Swell.

19 h 30 Début du gala ! Les Chicks ont fait appel aux clones du bras canadien pour manipuler le iPad géant qui a servi de cadre à leur numéro d’ouverture. Vraiment, leur créativité n’a aucune limite. Aucune ! Et ce n’est pas juste weird et épatant comme les exploits de Michel Lauzière, c’est aussi hilarant !

La soirée de Martin Petit ? Photo Catherine Lefebvre

19 h 28 Martin Petit, le grand gagnant pressenti de la soirée… arrive en bottes de pluie. Revenait-il d’aider Jean Charest à garrocher des sacs de sable à Saint-Jean pour aider les sinistrés ? Dernier arrivé sur le tapis gris : MC Gilles, qui attendait son «+ 1», Jean-René Dufort.

Mike Ward, sa femme et son trophée. Photo Pascal Ratthé

19 h 25 Mike Ward n’a pas couru de risque, non pas parce qu’il pavane avec sa femme, Mary-Chantal, et qu’il sait qu’il ne repartira pas bredouille ce soir, mais parce qu’il a traîné avec lui son prix Gémeaux remporté en 2006 pour sa performance dans Le Gros Show, à MusiquePlus. « J’ai dit que j’allais revenir avec au moins un trophée ce soir. Faque c’est ça, j’ai amené mon trophée ! »

19 h 20 C’est le gala des comiques et, comme par hasard, le sens de l’humour de tout le monde a été mis à l’épreuve avant que la soirée soit lancée. D’abord parce que le temps dehors rappelait davantage l’apocalypse que la célébration du rire, ensuite parce que cette météo peu enthousiasmante a forcé la tenue du tapis rouge sur le tapis gris du hall de Radio-Canada.

Commentaires (2)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires
ha ha ha..
0
On est loin bien loin de ces mémorables LUNDIS DES HA HA qui ont donné naissance à Ding et Dong Autres temps autres moeurs... ? Le génie et l'imaginaire intelligent ne sont pas donnés à tous, ici dans le bas canada, le génie se complait dans les grosses farces salaces...c'est facile, épais et surtout pas drôle, et pas très fatiguant tu prends la première grosse farce qui passe tu ajustes ton miroir et tu tombe bouche-bée dedans..
claude lachance , mai 16, 2011
Bravo
0
Pierre Hébert et Philippe Laprise, le meilleur numéro de la soirée! Chick N Swell, divertissant (surtout l'ouverture) mais pas hilarant, certaines présentations étaient plus drôle.
Charles , mai 16, 2011

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy