Rue Frontenac - Rapprochements au Portugal






Rapprochements au Portugal PDF Imprimer Envoyer
Le blogue de Pascale Lévesque
Jeudi, 12 mai 2011 12:36

Avez-vous remarqué comment il faisait beau aujourd’hui ? Ah, oui, et pendant que j’y pense, Occupation double se tournera au Portugal cette année.

Hâte de voir huit beaux « dudes » essayer de parler portuguais pour tenter d’impressionner Vanessa, Suzie, Alexia, Kim et cie. Hâte aussi de voir les morceaux de la collection croisière de chez Ernest s’envoler quand on verra pompiers et danseurs pieds nus sur la plage avec leurs capris en lin.

C’est quoi du lin ? Est-ce que c’est le tissu fait avec des vers ?

Enfin bref, la chasse aux célibataire prendra place dans le sur du Portugal pour sa 8e édition à TVA (en ondes cet automne). En Algarve, plus précisément, une région hautement touristique. Les habitants du coin doivent être impatient de recevoir la production qui se présente, attention, dans le communiqué de presse envoyé aux médias comme « La téléréalité francophone numéro 1 en Amérique ».

Vrai que c’est très significatif d’être le meilleur « programme » français sur un territoire où on compte à peine plus de 8 millions de francophones sur une population de plus de 455 000 000 millions de personnes.

Ah, ça suffit les sarcasmes. Après tout, n’est-il pas question d’amour ici ? Car mine de rien Occupation double, qu’on aime ou on déteste, n’a jamais perdu de sa popularité en sept ans d’antenne. À l’animation, on retrouve toujours Pierre-Yves Lord qui a pris le relais l’an dernier de Joël Legendre, parti écrire sa biographie gourmande. Reste qu’on s’ennuie encore d’Éric Salvail. Ben oui. Il était très bon. Il avait ça dans le sang. C’était SON show. C’était pur.

J’ai fait le test l’an dernier de ne pas suivre le show à la télé. Je n’ai vu que le premier épisode, et pourtant, j’étais au courant de tout. TOUT. Livrer la guerre à Occupation double est impossible. J’aurais du le savoir, l’amour l’emporte toujours. Et l’enjeu de cette émission, je répète, c’est d’abord et avant tout une question d’amour. C’est écrit dans le communiqué : « Rappelons qu’à l’issue des dix semaines d’Occupation Double, seul un couple sortira vainqueur et aura la chance de vivre une grande histoire d’amour. »

La chance de vivre une grande histoire d’amour, c’est pas rien. J’imagine que les concurrents des sept éditions précédentes n’ont pas été si chanceux que ça car « ils n’eurent pas beaucoup d’enfants ».  Il y a toujours moyen de conjurer le sort, si vous avez entre 18 et 35 ans, de belles dents, du dynamisme et une personnalité. Les auditions commencent le 28 mai à Montréal au W et se termineront le 19 juin au même endroit, après une tournée québécoise. Ça laisse une chance aux concurrents de Star Académie qui n’ont pas été retenus à leurs auditions de cette semaine.  Non mais ne riez pas ! Marie-Ève Gauthier, gagnante de 2009, fait carrière comme chanteuse et a lancé C’était pas assez l’an dernier.

C’est fou comment l’amour nous en fait faire des choses ! À part de ça, il fait beau hein?

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy