Rue Frontenac - Mercier, Le gala qui fourre






Mercier, Le gala qui fourre PDF Imprimer Envoyer
Le blogue de Pascale Lévesque
Vendredi, 25 mars 2011 13:55

« Mon gala, ça va être comme coucher avec une fille pas propre en écoutant Évangélisation 2000. Mais ça va être plus l’fun dans salle qu’à TV » Quoi ? Le gala de qui ? Évidemment, celui de Jean-François Mercier qui revient à la barre d’une grande soirée Juste pour rire cet été… mais sans son acolyte Louis Morissette.

 

C’est ce que cette vidéo virale, lancée vendredi après-midi dans la twittosphère, nous apprenait. C’était une évidence que « Le Gros cave », pas si cave, allait récidiver au festival. Le gala du « Scandale » l’an dernier, on se rappelle, était un pari risqué mais avait remporté un grand succès.

Et à quoi doit-on s’attendre ? « Je sais que le sexe c’est ben vendeur, mais je voulais rester subtil. Faque j’avais pensé à appeler ça : Mercier, le gala qui fourre », explique le « King de V » dans la vidéo où il s’échange la réplique avec l’humoriste François Bellefeuille.

« Tu vas danser ? Tu vas chanter ? », demande Bellefeuille à Mercier, peu convaincu de la pertinence de laisser ce dernier animer un gala. « J’avais plus pensé à être drôle ! », rétorque Jean-François écorchant au passage Gregory Charles et Éric Salvail qui auront eux aussi leurs galas. « Pas fou ! », enchaîne son interlocuteur.

C’est vrai que Juste pour rire a pris la tangente variétés dans ses derniers galas et a parfois perdu l’objectif premier du festival : être drôle et faire rire. Un gala animé par Mercier et un autre par Salvail, c’est déjà pas mal drôle en soi.

Petite précision, ce n'est pas parce que le tandem est dissout cette année que Jean-François Mercier et Louis Morissette ne s'entendent pas. Au contraire. Juste pour rire a d'ailleurs bel et bien fait la demande à Morissette. «Ils m'ont demandé … J'ai hésité, puis refusé», a-t-il indiqué, plaidant qu'il a déjà beaucoup de travail à sa charge. «Le mois de juillet est un bon timing pour arrêter étant donné que Véro prend off en juillet également. Nous serons donc au chalet avec nos morveux !», poursuit-il.

En plus des Enfants de la télé et du Verdict, Louis Morissette travaille au développement de nouveaux projets et a recommencé à écrire de la fiction. Sans compter les textes du gala des Gémeaux qui s'en vient cet automne et qui sera à nouveau animé par sa douce. «Un gala Juste pour rire, c'est la coche de trop. Mais peut-être que je le referai l'an prochain. Qui sait?».

Le gala qui fourre….euh, plutôt « Le Party à Mercier » sera présenté les 18 et 19 juillet. (Hum...je concède que j'aimais mieux Le gala qui fourre comme titre)

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy