Rue Frontenac - Sips - Miser sur la qualité de vie






Sips - Miser sur la qualité de vie PDF Imprimer Envoyer
Détente - Carnets de voyages
Écrit par Alain Bisson   
Lundi, 23 mai 2011 11:09
Mise à jour le Lundi, 23 mai 2011 18:03

SOUTHWEST HARBOR, MAINE – La citadine Jennifer Worcester a pris mari et pays dans le petit village côtier de Southwest Harbor, dans le Maine, où elle s’est faite restauratrice, contre toute attente.

« Mes proches m’ont dit que je ne réussirais jamais dans ce métier-là. C’était tout ce dont j’avais besoin pour me convaincre que ce choix était le bon »,  raconte Mme Worcester dans un éclat de rire.

Jennifer Worcester travaillait à un poste de direction d’une grosse aciérie à Pittsburgh, en Pennsylvanie, quand elle a rencontré Scott, son mari to be. Celui-ci est né à Southwest Harbor, sur l’île de Mount Desert, près de Bar Harbor, et sa famille est notamment propriétaire de l’épicerie fine Sawyer’s, sur le rue principale.

Après quelques années de vie commune et l’arrivée des enfants, le couple a choisi de miser sur la qualité de vie et la petite famille est débarquée à Southwest Harbor en 1993.

Scott a ouvert une boutique de vins et de fromages, Sawyer's Specialties, et Jennifer a travaillé pour un petit constructeur naval jusqu’à ce qu’elle décide de se lancer aussi en affaires en ouvrant le bar à vin et à tapas Sips, il y a six ans.

Éclater le modèle

Le village de Southwest Harbor étant ce qu’il est – à peine 2000 âmes en dehors de la saison touristique estivale – le bar à vin est aussi devenu un bistro.

« J’ai réalisé assez rapidement qu’il fallait éclater le modèle. Un bar à vin et à tapas, c’est très bien pour une ville comme Portland (la plus grosse ville du Maine) mais à Southwest Harbor, c’était un peu court. Les gens du village et des environs avaient besoin d’un endroit sympathique où avoir un bon repas et se rencontrer, j’ai donc adapté la formule », explique la restauratrice.

L’hiver, Sips est en mode économie d’énergie. Le bistro-bar à vin n’est ouvert que quelques jours par semaine, avec la présentation d’un spectacle de musiciens locaux le mercredi soir.

L’été est l’époque marathon avec une ouverture sept jours, de 7h00 à minuit. « Je fais des journées de 18 heures pendant cette période. C’est un peu fou mais c’est comme ça que je réussi à faire 75 % de mon chiffre d’affaires annuel », explique Jennifer.

Sips: un bar à vins devenu bistro, un arrêt incontournable lors d'une visite à Southwest Harbor, Maine. Photo Rue Frontenac

Un menu audacieux

Sips s’enorgueillit d’avoir une cuisine santé et savoureuse. Vous y trouverez un menu de bistro audacieux, avec des saveurs maritimes locales en exergue pour le lunch et le dîner. J’y vais souvent pour le petit-déjeuner. On peut notamment y déguster un espresso qui goûte l’espresso et le personnel est magnifique.

Scott, dont la boutique est classée parmi les 10 meilleures du Maine, est le maître d’œuvre de la cave à vin du Sips et la carte évolue au gré des trouvailles qu’il fait dans ses tournées de prospection en Europe, en Nouvelle-Zélande et en Californie.

« Nous prenons l’engagement de servir des vins de qualité qui sont bien faits, se marient bien avec notre table et ont un excellent rapport qualité-prix. Nous invitons nos clients à goûter des vins qu’ils n’ont peut-être jamais essayés auparavant », explique Jennifer.

Sips offre plus d’une vingtaine de rouges et autant de blancs pendant la saison estivale, à des prix variant de 18 $ à 55 $ la bouteille. La plupart de ces vins sont disponibles au verre de 5 onces ou au sip de 2 onces.

Vous serez surpris de ce que l’expertise de Scott et l’effet des taxes réduites de l’État du Maine produisent comme résultats. Je pense que les copains de la Bande des vins de Rue Frontenac aimeraient.

À lire également : Rouler sur le duvet de la Park Loop

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
 

Aussi sur Rue Frontenac - Nouvelles