Rue Frontenac - La maison Colville-Major: plus belle que jamais






La maison Colville-Major: plus belle que jamais PDF Imprimer Envoyer
Détente - Belles ancestrales
Écrit par Jacques Bourdon   
Vendredi, 12 novembre 2010 00:09
Mise à jour le Vendredi, 12 novembre 2010 18:10

Il est difficile de déterminer l'année exacte de la construction de cette authentique maison en pièces sur pièces située dans la ville de Mascouche. Selon des papiers officiels, le plus loin que l'on puisse reculer dans le temps, c'est en 1885, au moment où elle était occupée par Vital Colville, ce qui confirme qu'elle a été construite avant cette date. Il y a aussi le style de construction qui laisse croire qu'elle a certainement un siècle et demi. Malgré son âge vénérable, elle est dans une condition exceptionnelle.

Autour de 1980, alors qu'elle avait été abandonnée durant une dizaine d'années, cette vieille demeure a été superbement restaurée par M. Pierre Fortin. Il en a fait un véritable petit chef-d'œuvre. D'ailleurs, cette belle ancestrale a inspiré l'artiste peintre Tex Lecor pour une de ses toiles.

Le propriétaire actuel, Daniel Major, l'a acquise en l'an 2000. C'est avec un amour évident pour les maisons anciennes qu'il entretient ce joyau de notre patrimoine.

Daniel Major se passionne pour toutes sortes d'objets anciens. Ce retraité de Bell adore les téléphones et il a un attachement particulier pour les modèles antiques. Sa collection est vraiment impressionnante.

Une belle ancestrale meublée avec soin. Photos Jacques Bourdon
Un beau téléphone ancien avec son mode d'emploi au centre de la roulette.

Daniel restaure également les anciens téléphones pour qu'ils soient conformes à leur état d'origine. C'est près de 100 appareils qui lui sont passés entre les mains pour retrouver leur air de jeunesse.

De vieux téléphones, il y en a partout dans la maison, mais c'est au sous-sol que ça devient impressionnant. Plusieurs carcasses se retrouvent au milieu d'innombrables outils de travail. Pour Daniel, c'est plus qu'un passe-temps, c'est une passion.

Daniel Major habite cette maison historique avec Lisette, son amoureuse, qui adore tout ce qui a du vécu. C'est Daniel qui lui a inspiré son attachement pour les objets et maisons anciennes. Parmi les téléphones préférés de Daniel, il y a ce vieil appareil de la compagnie Western Electric sur lequel, au centre du cadran, on apprend à l'utilisateur à composer un numéro de téléphone.

Cliquez ici pour une sélection de photos de l'événement.
Cliquez sur la photo pour voir la galerie d'images de Jacques Bourdon

 

Si cette propriété possède un sous-sol de bonne hauteur, c'est que lors de sa restauration majeure, autour de 1980, elle a été reculée de quelques dizaines de pieds et le propriétaire en avait profité pour y creuser une cave de béton, dont les murs ont été conservés avec leurs pierres anciennes.

Commentaires (1)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires
Charmante
0
Cette maison est absolument charmante. Le magnifique plancher de planches larges semble être d'origine. L'ameublement est très beau lui aussi.
C.Pelletier , novembre 13, 2010

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy