Rue Frontenac - Gaz Métro offre 703 M$ US pour acquérir un producteur d'électricité du Vermont






Gaz Métro offre 703 M$ US pour acquérir un producteur d'électricité du Vermont PDF Imprimer Envoyer
Affaires - Énergie
Écrit par Alain Bisson   
Jeudi, 23 juin 2011 12:16
Mise à jour le Jeudi, 23 juin 2011 17:40

Gaz Métro en allonge un peu plus afin d’éviter que le producteur d’électricité Central Vermont Public Service (CVPS) ne lui file entre les mains à la suite de l’offre de la société Fortis, de Terre-Neuve.

 

La firme québécoise a annoncé jeudi matin le dépôt au conseil d’administration de CVPS d’une proposition toute au comptant de 703 M$ US ou 35,25 $ US l’action, soit 0,15 $ US de plus que celle de Fortis, acceptée par CVPS à la fin mai.

« L'offre de Gaz Métro procure non seulement une plus-value aux actionnaires de CVPS mais également, et ce qui est tout aussi important, elle donne au Vermont l'opportunité de saisir des occasions uniques qui ne sont offertes que dans le cadre du regroupement de CVPS et de GMP », a soumis Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro, dans un communiqué de presse.

« La proposition de Gaz Métro génère des avantages importants pour la collectivité du Vermont.  Elle permet des économies de coûts substantielles pour les clients. Elle accorde l'importance voulue au maintien des emplois locaux et ajoute une vision quant à la promotion de l'investissement vert », a ajouté Mme Brochu.

Déjà propriétaire de Green Mountain Power Corporation (GMP) par l’entremise de sa filiale Northern New England Energy Corporation (NNEEC), Gaz Métro espère regrouper GMP et CVPS, ce qui se traduira par des économies de 140 M$ sur 10 ans pour les clients des deux sociétés, soutient l’entreprise.

Par ailleurs, Gaz Métro assure que l’éventuel regroupement des deux producteurs d’électricité vermontois n’entraînera qu’un nombre limité de mises à pied à la direction de CVPS, pour éviter les déboublements avec GMP.

Le projet Gaz Métro prévoit l’ouverture d’un siège social à Rutland pour le sud du Vermont et la construction d’un « nouvel aménagement solaire » dans le comté, faisant de la municipalité « la première ville solaire du Vermont ».

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires

Affichez les commentaires

Ecrivez un commentaire

Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy